MeasuringGroupForensic lab
thick blue gradient line

Biographie

Tony Loparco (Directeur)

Tony LoparcoTony Loparco a été nommé directeur de l’Unité des enquêtes spéciales de l’Ontario en octobre 2013. Neuvième directeur de l’organisme de surveillance civile depuis sa création en 1990, il a sous sa responsabilité toutes les enquêtes sur les incidents qui mettent en cause des agents de police et qui sont à l’origine de blessures graves, de décès ou d’allégation d’agression sexuelle. En vertu de la Loi sur les services policiers, le directeur fait déposer des accusations criminelles contre des policiers lorsque la preuve le justifie. M. Loparco possède plus de 23 ans d’expérience dans le système judiciaire.

Né à Milan, en Italie, M. Loparco a émigré au Canada lorsqu’il était enfant et a grandi à Toronto. Diplômé de la faculté de droit de l’Université Dalhousie, il a été admis au barreau de l’Alberta en 1987, puis commença a travaillé dans un important cabinet de droit civil et à titre de greffier à la Cour fédérale. En 1989, il est admis au barreau de l’Ontario et devient procureur adjoint de la Couronne à Scarborough en 1990. M. Loparco a occupé pendant plusieurs années le poste de président de l’Association des procureurs de la Couronne de l’Ontario. En cette qualité, il est intervenu au nom de l’association dans nombre de cas, dont certains ont été portés devant la Cour suprême du Canada.

M. Loparco a été promu à la tête du Bureau du procureur de la Couronne de Scarborough en 2003. Pendant ses 10 années de service à ce poste, il s'est occupé des poursuites menées contre de nombreux dossiers importants au nom de la province, dont des accusations de meurtre hautement médiatisées et des affaires de bandes criminalisées.

M. Loparco a également joué un rôle de premier plan dans plusieurs initiatives destinées à réduire le nombre de jeunes aux prises avec le système de justice criminelle. Sous sa gouverne, le bureau de Scarborough a créé des comités de justice pour la jeunesse composés de membres de la communauté qui interagissent avec des jeunes accusés de délits mineurs dans le but de les garder hors du système judiciaire.

M. Loparco a été invité à s’exprimer au nom de divers organismes, incluant la Criminal Lawyers' Association, l’Ontario Crown Attorneys' Association, CACOLE et la Law Clerks of the Court of Appeal Speaker Series. Il a siégé au Comité de liaison du trésorier, et a été membre du Special Committee on Lawyers' Duties with Respect to Property Relevant to a Crime or Offence et du Comité consultatif du juge en chef de l'Ontario sur le professionnalisme.