Communiqué de presse

Aucun policier n’était présent au moment où la femme a été frappée mortellement par le véhicule : l’UES met fin à son enquête à London

Numéro du dossier: 18-OVD-040

Mississauga, ON (27 février 2018) ---
Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Tony Loparco, a mis fin à une enquête sur les circonstances du décès d’une femme de 32 ans survenu au début du mois à London. 

Le 8 février 2018, vers 20 h 30, des agents du Service de police de London ont vu une camionnette volée qui circulait dans le secteur de Hamilton Road et de la rue Egerton. Les agents ont tenté en vain d’intercepter le véhicule. Dans le secteur de l’avenue Vancouver et de Moffat Crescent, le conducteur a abandonné le véhicule et s’est enfui à pied. À l’insu des policiers, l’homme a volé un autre véhicule dans une résidence voisine. Une femme qui tentait d’empêcher le vol du véhicule a été tuée. Les agents sont arrivés peu après qu’un civil a appelé le 9-1-1.

Le directeur Loparco a déclaré : « Il est clair qu’aucun agent n’était présent au moment où cet incident tragique s’est produit. J’ai donc mis fin à l’enquête sur cet incident. »
 

L’UES est un organisme indépendant qui enquête sur des rapports d’incidents impliquant des policiers et qui ont causé la mort ou une blessure grave, ou qui comportent des allégations d’agression sexuelle. En vertu de la Loi sur les services policiers, le directeur de l’UES est tenu :

  • de déterminer si un policier a commis un acte criminel lié à l’incident faisant l’objet de l’enquête;
  • compte tenu des éléments de preuve, de déposer une accusation au criminel contre le policier, le cas échéant, ou de fermer le dossier sans déposer un chef d’accusation;
  • de faire rapport des résultats de toute enquête au procureur général.

Read this news release in English.

Monica Hudon, monica.hudon@ontario.ca
SIU Communications/Service des communications, UES
Telephone/No de téléphone: 416-622-2342 or/ou 1-800-787-8529 extension 2342