Cruiser accidentRunnersCruiser and motorbike
thick blue gradient line

Communiqué de presse

L’UES met fin à son enquête sur le décès d’un homme aux chutes Tews à Hamilton

Numéro du dossier: 18-OOD-284

Mississauga, ON (16 janvier 2019) ---
Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Tony Loparco, a mis fin à une enquête sur les circonstances du décès d’un homme de 28 ans survenu en septembre 2018 à Hamilton.

Le jeudi 20 septembre 2018, le Service de police de Guelph (SPG) a ouvert une enquête sur la mort suspecte d’un homme retrouvé dans le secteur des rues Arthur et Wellington. Un homme de 28 ans a été identifié en tant que personne d’intérêt. Vers 18 heures, les agents ont pris contact avec l’homme et lui ont demandé de se rendre au quartier général du SPG le lendemain pour une entrevue. Le lendemain, l’homme ne s’est pas présenté au poste du SPG, comme il avait pourtant convenu de le faire. Une amie, qui s’inquiétait de la santé mentale et de la sécurité de cet homme, a contacté le SPG pour leur signaler ses préoccupations. Vers 21 heures, le véhicule de l’homme a été repéré à proximité des chutes Tews, à Hamilton. Avec l’aide d’agents du Service de police de Hamilton, une recherche de l’homme a été lancée, mais on a dû y mettre fin, car il faisait nuit. Dans la matinée du samedi 22 septembre 2018, le corps de l’homme a été retrouvé au pied des chutes Tews. Le médecin légiste a conclu que la cause préliminaire de la mort de l’homme était un traumatisme dû à de multiples forces contondantes résultant d’une chute de hauteur.

Le directeur Loparco a déclaré : « Les éléments de preuve établissent que l’homme est décédé sans qu’aucun policier ne soit présent, et que ce décès n’est pas lié à un acte ou à une omission de la part de la police. J’ai donc mis fin à l’enquête sur cet incident. »

L’UES est un organisme indépendant qui enquête sur des rapports d’incidents impliquant des policiers et qui ont causé la mort ou une blessure grave, ou qui comportent des allégations d’agression sexuelle. En vertu de la Loi sur les services policiers, le directeur de l’UES est tenu :

  • de déterminer si un policier a commis un acte criminel lié à l’incident faisant l’objet de l’enquête;
  • compte tenu des éléments de preuve, de déposer une accusation au criminel contre le policier, le cas échéant, ou de fermer le dossier sans déposer un chef d’accusation;
  • de faire rapport des résultats de toute enquête au procureur général.

Read this news release in English.

Monica Hudon, monica.hudon@ontario.ca
SIU Communications/Service des communications, UES
Telephone/No de téléphone: 416-622-2342 or/ou 1-800-787-8529 extension 2342