SIU investigator on sceneTwo womenPrayer
thick blue gradient line

Coordonnatrice des services aux personnes concernées

Compte tenu de la gravité et de la nature souvent traumatisante des circonstances sur lesquelles l’UES enquête, la coordonnatrice des services aux personnes concernées (« la coordonnatrice ») fournit des services de soutien aux personnes concernées. La création de ce poste au sein de l’UES a largement contribué à la capacité de l’Unité de répondre concrètement aux besoins sociaux des personnes touchées par ses enquêtes. Les personnes concernées comprennent les plaignants et les membres de leur famille ainsi que d’autres personnes, comme les témoins civils qui peuvent avoir été en présence d’un incident traumatisant.

Le rôle de la coordonnatrice

La coordonnatrice communique avec les enquêteurs de façon à offrir au besoin son aide et son soutien aux plaignants et aux familles concernées, tout au long de l’enquête. Le principal objectif est d’aider les personnes touchées par une enquête de l’UES à accéder à des services comme du counseling professionnel, des groupes de soutien, des programmes d’aide financière ou l’admission à un programme de réadaptation pour toxicomanie ou alcoolisme.

La coordonnatrice intervient dans le cadre d’une enquête lorsque les enquêteurs, après avoir consulté leur superviseur, déterminent que ses services seraient utiles. La coordonnatrice évalue les besoins de la personne concernée et, selon le cas,
  • l’oriente vers les services appropriés, par exemple de counseling d'urgence et pour les personnes en deuil;
  • la soutient tout au long de l’enquête;
  • transmet les questions et réponses entre la personne concernée et les enquêteurs, sur des sujets qui ne sont pas liés directement à l’enquête.
Grâce à cette assistance, les personnes concernées sont mieux à même de participer aux enquêtes, tandis que les enquêteurs peuvent se consacrer entièrement au recueil d’éléments de preuve et à la recherche des faits.

La coordonnatrice effectue une grande partie de son travail au téléphone, depuis le bureau central de l’UES, à Mississauga. Néanmoins, elle se rend aussi souvent à divers endroits de la province pour rencontrer les personnes intéressées chez elles ou à un autre endroit de leur choix. Ses services sont disponibles 24 h sur 24, 7 jours sur 7.

La coordonnatrice des services aux personnes concernées participe aussi à des activités de liaison communautaire et de sensibilisation du public qui s’adressent à divers groupes, notamment des organismes de santé mentale et des unités de services aux victimes. Ces activités visent à établir des liens avec les travailleurs chargés d’enregistrer les demandes afin de les informer sur le rôle et la mission des services aux personnes concernées de l’UES. L’établissement de liens avec les ressources communautaires permet aussi de maintenir un continuum dans les services de façon à ce que les personnes concernées puissent recevoir un soutien continu et homogène.

La participation de la coordonnatrice dans une affaire ne signifie pas que les enquêteurs n’ont plus aucun rôle de liaison à jouer. Les enquêteurs continuent de jouer un rôle important dans l’établissement d’une ligne de communication afin d’informer les plaignants et les familles des défunts de l’avancement de l’enquête et, à la conclusion de celle-ci, de la décision du directeur.

Rencontrez la coordonnatrice des services aux personnes concernées

En août 2010, l’UES a embauché Nickie Buchok au nouveau poste de coordonnateur de services aux personnes concernées. Ayant de l’expérience dans les services correctionnels communautaires, la santé mentale et la gestion de la toxicomanie, Nickie possède les compétences et les connaissances requises pour aider les personnes touchées par les enquêtes de l’UES. Elle possède d’excellentes aptitudes en intervention immédiate, en évaluation, en technique d’entrevue et en counseling.