Communiqués de presse

Recherche des communiqués de presse

Communiqués de presse 2024

Janvier | Février | Mars | Avril | Mai | Juin
Juillet | Août | Septembre | Octobre | Novembre | Décembre

Juillet

19 juillet 2024

L’UES conclut une enquête sur une fusillade survenue à Thessalon

Dans la soirée du 22 mars 2024, des agents de la Police provinciale de l’Ontario ont trouvé un homme qui devait être placé sous garde en vertu de la Loi sur la santé mentale. Des agents ont tenté de s’entretenir avec l’homme de 35 ans, mais en vain. Ce dernier tenait un couteau qu’il n’a pas lâché lorsqu’on le lui a demandé. On s’est ensuite efforcé de nouveau de désamorcer la situation. Lorsque l’homme a commencé à se diriger vers l’un des agents, un autre agent a déployé son arme à impulsions à deux reprises sur l’homme, mais sans succès. L’homme a alors commencé à avancer vers l’agent. Un autre agent a demandé à l’homme en criant de s’arrêter et de lâcher son arme. Comme l’homme n’a pas obtempéré, l’agent a fait feu à deux reprises. L’homme a été arrêté et transporté à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de blessures par balle dans la partie supérieure du bras gauche et dans la partie gauche de la poitrine. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a estimé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle lors de la fusillade.

19 juillet 2024

L’UES conclut une enquête sur des coups de feu tirés par un agent du Service de police d’Ottawa

Le 22 mars 2024, des agents du Service de police d’Ottawa ont remarqué un véhicule dont les vitres étaient fortement teintées et dont la plaque d’immatriculation provenait d’une autre province. Les agents ont tenté d’arrêter le véhicule, mais la conductrice n’a pas voulu obtempérer. Peu de temps après, la femme a pris la fuite à pied, une arme à la main. Un agent lui a ordonné en criant, à plusieurs reprises, de lâcher l’arme. Lorsque la femme s’est retournée vers l’agent, celui-ci a tiré quatre balles avec son pistolet semi-automatique. La femme a été arrêtée et transportée à l’hôpital où elle a reçu des soins pour de multiples blessures par balle au torse. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a estimé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agent avait commis une infraction criminelle en rapport avec la fusillade.

18 juillet 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation d’un homme par des agents du service de police de Toronto et la blessure qu’il a subie

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire que deux agents du service de police de Toronto ont commis une infraction criminelle en rapport avec la fracture du coude droit qu’a subie un homme de 23 ans. Le 19 mars 2024, des agents ont tenté d’arrêter l’homme au centre commercial Scarborough Town Centre pour extorsion. L’homme s’est enfui, a sauté sur le capot d’une berline et est tombé. Les agents se sont battus avec l’homme afin de maîtriser ses bras.

17 juillet 2024

L’UES conclut une enquête sur un incident survenu à Toronto à la suite duquel un homme aurait contracté une infection cutanée en raison de ses menottes

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Toronto a commis une infraction criminelle relativement à un incident à la suite duquel un homme de 40 ans aurait développé des lésions au bras droit après avoir été arrêté l’été dernier. Le 17 octobre 2023, l’homme a communiqué avec l’UES pour signaler l’infection qu’il aurait contractée et le fait qu’il a dû être hospitalisé. Par conséquent, une enquête a été ouverte. L’homme avait été arrêté le 25 juillet 2023 après avoir endommagé une ambulance. Il avait été menotté derrière le dos et placé dans un véhicule de police où il avait agité ses jambes.

17 juillet 2024

L’UES enquête sur un incident au cours duquel des agents ont tué par balle un homme à London

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province mène une enquête sur un incident survenu la nuit dernière et au cours duquel des agents du service de police de London ont tué par balle un homme de 18 ans.

15 juillet 2024

L’UES conclut une enquête sur une collision survenue à Delhi

Le 17 mars 2024, un homme de 23 ans a été grièvement blessé dans une collision automobile survenue à Delhi. Comme des agents de la Police provinciale de l’Ontario avaient brièvement poursuivi l’homme au volant de son véhicule avant la collision, l’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été informée de l’incident et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en rapport avec les blessures de l’homme.     

14 juillet 2024

L’UES enquête sur la chute mortelle d’un homme du balcon d’un appartement à Etobicoke

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur les circonstances entourant la mort d’un homme de 43 ans survenue aujourd’hui à Etobicoke.

12 juillet 2024

L’UES enquête sur la mort d’un homme à Brantford

Le 9 juillet 2024, le service de police de Brantford (SPB) a informé l’UES que le Bureau du coroner en chef avait communiqué avec lui. Le Bureau du coroner en chef enquêtait sur la mort d’un homme de 59 ans survenue à l’hôpital pendant une opération chirurgicale pratiquée le 2 juillet 2024. L’homme en question avait eu une interaction avec des agents du SPB le 30 mai 2024, lorsqu’ils avaient été appelés à aider des ambulanciers paramédicaux à donner suite à un appel de nature médical dans un domicile situé dans le secteur des rues Buffalo et West.

12 juillet 2024

L’UES enquête sur la mort d’un homme à Hamilton

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur les circonstances entourant la mort d’un homme de 49 ans survenue hier à Hamilton.

11 juillet 2024

L’UES conclut une enquête sur une collision survenue à Toronto qui a fait un mort et un blessé grave

Le 13 mars 2024, un homme de 19 ans a perdu la vie et un autre de 50 ans a été grièvement blessé lors d’une collision automobile survenue à Toronto. Les deux personnes se trouvaient dans des véhicules différents. Comme l’homme de 19 ans au volant de son véhicule a été abordé par des agents du service de police de Toronto à bord d’un véhicule de police quelques instants avant la collision, l’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été informée de l’affaire et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a estimé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle dans le cadre de l’incident.

11 juillet 2024

L’UES enquête sur la décharge d’une ARWEN sur un homme dans un hôpital d’Ottawa

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur les circonstances entourant la décharge d’une ARWEN (Anti-Riot Weapon ENfield) sur un homme de 26 ans. L’incident est survenu hier soir, à Ottawa.

11 juillet 2024

L’UES abandonne une enquête sur les blessures qu’un homme a subies en tentant de fuir la police à Thorold

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur les blessures graves qu’un homme de 42 ans a subies en mars dernier à Thorold.

10 juillet 2024

L’UES conclut une enquête sur une arrestation survenue à Brampton

Dans la soirée du 11 mars 2024, des agents du service de police régional de Peel (SPRP) ont trouvé un véhicule garé dans le stationnement à l’extérieur d’un restaurant à Brampton. Le véhicule était immatriculé au nom d’un homme de 26 ans qui était recherché en vertu de mandats délivrés par plusieurs services de police. Lorsque l’homme est sorti du restaurant, des agents l’ont arrêté. Au poste de police, l’homme s’est plaint de douleurs. Il a donc été transporté à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fracture de la colonne vertébrale. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en rapport avec l’arrestation et les blessures de l’homme.

10 juillet 2024

L’UES enquête sur la mort d’un homme détenu dans une cellule à Rockwood

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur les circonstances entourant la mort d’un homme de 36 ans survenue ce matin.

9 juillet 2024

L’UES met fin à une enquête à Toronto, l’homme étant seul responsable de sa fracture du pied

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure grave qu’un homme de 28 ans a subie à Toronto en mars dernier.

6 juillet 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation d’un homme survenue à Hamilton et au cours de laquelle une passante a été blessée

Dans l’après-midi du 8 mars 2024, des agents du service de police de Hamilton faisant partie de l’Équipe de maintien de l’ordre et d’intervention ont vu deux hommes qui semblaient se livrer à des transactions liées à la drogue. Lorsque les hommes sont sortis d’un édifice, les agents ont tenté de les arrêter. L’un des individus a été immobilisé et placé sous garde. L’autre s’est enfui à pied. Lorsqu’un agent a réussi à le saisir, celui-ci s’est libéré et a bousculé une femme de 61 ans. Cette dernière est tombée et s’est cassé le poignet gauche en amortissant sa chute avec sa main. L’homme s’est enfui de nouveau, mais il a été appréhendé peu de temps après. Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a évalué les éléments de preuve et a conclu qu'il n'y avait pas de motifs raisonnables permettant de penser que les agents avaient commis une infraction criminelle en rapport avec la blessure de la femme.

5 juillet 2024

L’UES ne trouve aucun fondement pour porter des accusations criminelles relativement à une fusillade mortelle survenue à New Liskeard

Le 7 mars 2024, un homme de 26 ans est mort à la suite de coups de feu tirés par des agents de la Police provinciale de l’Ontario à New Liskeard. Au cours du même incident, un homme de 80 ans a aussi été grièvement blessé. L’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été informée de l’affaire et a ouvert une enquête qui est maintenant terminée. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en rapport avec la fusillade.

5 juillet 2024

L’UES cherche des témoins d’une fusillade mortelle impliquant la police à Kenora

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) continue de se pencher sur une fusillade impliquant la police qui est survenue à Kenora le 25 juin 2024. Au cours de l’incident, un homme de 57 ans est mort. 

5 juillet 2024

L’UES conclut son enquête sur un incident policier mortel au cours duquel des coups de feu ont été tirés à Oakville

Le 2 mars 2024, tôt dans la matinée, le service de police régional de Halton a reçu un appel au service 9-1-1 d’une personne résidant à Oakville. L’appelant a signalé qu’un homme était en train de poignarder un autre résident de la maison. L’appelant a frappé l’homme à la tête avec une poêle à frire, mais ce dernier a continué à attaquer l’autre résident. À ce moment-là, l’appelant a quitté la résidence pour appeler le service 9-1-1. Des agents sont arrivés sur les lieux et sont entrés dans la maison. Ils ont ordonné à l’homme de lâcher la victime, mais ce dernier n’a pas obtempéré. Un agent a alors déchargé son arme à feu à cinq reprises tandis qu’un autre a aussi tiré sept balles. La mort de l’homme de 29 ans a été constatée sur place. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a estimé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en rapport avec la mort de l’homme. 

4 juillet 2024

L’UES enquête sur une collision mortelle survenue dans le canton Springwater

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur les circonstances entourant une collision mortelle survenue hier après-midi dans le canton Springwater.

3 juillet 2024

L’UES conclut une enquête sur la surdose dont a été victime un homme sous la garde du service de police de Durham

Le 5 mars 2024, un agent du service de police régional de Durham a arrêté un homme de 57 ans dans une épicerie à Oshawa. Après avoir été fouillé, l’homme a été transporté au poste de police. À leur arrivée, l’agent est sorti de son véhicule et s’est dirigé vers l’aire de mise en détention pour s’entretenir avec le sergent. Lorsque l’agent est retourné à son véhicule, il a constaté que l’homme avait un liquide bleu qui sortait de sa bouche et qu’il ne réagissait pas. L’homme a ensuite été transporté à l’hôpital, où il a reçu un diagnostic de surdose de plusieurs substances. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec l’état de santé de l’homme. 

3 juillet 2024

Mise à jour : Mort d’un adolescent tombé d’un pont à Cambridge

Le 2 juillet 2024, des agents du service de police régional de Waterloo se sont rendus sur un pont situé à l’angle des rues Concession et Water à Cambridge après avoir été informés qu’un adolescent se tenait sur le parapet du pont. Les agents ont trouvé le jeune homme de 17 ans qui s’est avéré être en état de crise et ont tenté de négocier avec lui. Peu après, l’adolescent est tombé du pont et s’est retrouvé dans la rivière Grand. Il a été secouru, mais ne présentait pas de signes vitaux. Des manœuvres de réanimation cardiopulmonaire ont été effectuées sur l’adolescent, puis il a été transporté à l’hôpital.

3 juillet 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation d’un homme visé par un mandat de perquisition à Toronto

Dans la matinée du 5 mars 2024, le Groupe d’intervention contre les bandes criminalisées et les armes à feu a sollicité l’aide du groupe d’intervention d’urgence du service de police de Toronto pour exécuter un mandat de perquisition dans une résidence torontoise. La personne visée par le mandat était un homme de 22 ans que l’on pensait associé à un détournement de voiture récent au cours duquel une autre personne avait été frappée avec un pistolet. Au cours de son arrestation, l’homme a subi une fracture du nez. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en rapport avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

2 juillet 2024

L’UES enquête sur la chute d’un adolescent d’un pont à Cambridge

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur les circonstances entourant la chute d’un adolescent de 17 ans d’un pont situé à Cambridge. L’incident est survenu plus tôt ce matin.

2 juillet 2024

L’UES conclut une enquête sur la crise d’ordre médical dont a souffert un homme au Détachement de la Police provinciale de l’Ontario à Killaloe

Le 4 mars 2024, un homme de 36 ans a connu une crise d’ordre médical alors qu’il était sous garde au Détachement de la Police provinciale de l’Ontario à Killaloe. L’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été informée de l’incident et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, M. Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec l’état de santé de l’homme.

Juin

29 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur une collision survenue à Southwold à la suite d’une poursuite policière

Un homme de 49 ans a été grièvement blessé lors d’une collision survenue le 3 mars 2024 à Southwold. Comme la camionnette dans laquelle il se trouvait avait été brièvement poursuivie par un agent de la Police provinciale de l’Ontario avant la collision, l’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été informée de l’incident et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en rapport avec les blessures de l’homme.

29 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur la crise d’ordre médicale dont un homme a souffert alors qu’il était dans une cellule à Sault Ste. Marie

Le 1er mars 2024, alors qu’il était sous la garde du service de police de Sault Ste. Marie, un homme de 54 ans est tombé malade et a été transporté à l’hôpital. L’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été informée de l’incident et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle relativement à la crise d’ordre médicale de l’homme.  

28 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur les morsures de chien qu’un homme a subies lors de son arrestation par la Police provinciale de l’Ontario à Tweed

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent de la Police provinciale de l’Ontario a commis une infraction criminelle en rapport avec la blessure grave qu’un homme de 47 ans a subie. Le 1er mars 2024, un agent de police a retrouvé l’homme qui faisait l’objet de deux mandats d’arrestation. L’agent a poursuivi l’homme qui se trouvait à bord d’une camionnette. La camionnette s’est écrasée et les deux hommes qui prenaient place à l’intérieur ont pris la fuite. L’homme recherché s’est caché. Par conséquent, une équipe de l’Unité canine a été dépêchée sur les lieux. Le chien policier a retrouvé l’homme et l’a mordu à la partie inférieure de la jambe droite, puis il l’a retenu jusqu’à ce que les agents puissent le menotter. L’homme a été transporté à l’hôpital pour y être opéré en raison des morsures de chien qu’il avait subies.

28 juin 2024

L’UES porte des accusations contre un agent du service de police de Peel en lien avec une arrestation à Brampton

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a des motifs raisonnables de croire qu’un agent du service de police régional de Peel a commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation d’un homme de 33 ans. L’incident a eu lieu le 21 juin 2023 à Brampton.

À la suite de l’enquête de l’UES, l’agent Karanveer Singh fait face à un chef d’accusation de voies de fait en contravention avec l’article 266 du Code criminel.

28 juin 2024

L’UES enquête sur un incident au cours duquel un agent de police à déchargé son ARWEN sur un homme à Mississauga

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant la décharge d’une ARWEN (Anti-Riot Weapon ENfield) sur un homme de 38 ans. L’incident est survenu ce matin à Mississauga.

28 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur la blessure grave qu’un homme a subie à Ajax

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police régional de Durham a commis une infraction criminelle en rapport avec une hémorragie cérébrale dont aurait souffert un homme de 69 ans. Le 2 mars 2024, des agents ont été dépêchés sur les lieux d’un incident de tapage survenu au café Goldies situé sur la rue Bayly à Ajax. L’homme aurait agressé un client et craché sur des gens, puis a affronté un agent qui lui a demandé de cesser d’agir ainsi et de sortir ses mains de ses poches. L’homme a refusé et, alors qu’il était à une longueur de bras, l’agent l’a repoussé. L’homme a trébuché et s’est cogné la tête sur le trottoir. L’agent a appelé une ambulance et l’homme a été transporté à l’hôpital.

28 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur la décharge d’une arme à feu à létalité atténuée sur un homme armé à Thunder Bay

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Thunder Bay a commis une infraction criminelle lorsqu’il a déchargé son arme à létalité atténuée sur un homme de 43 ans. Le 1er mars 2024, la police a reçu un rapport concernant un homme brandissant ce qui semblait être un pistolet dans un centre commercial situé sur Fort William Road. L’homme ayant refusé de lâcher son arme, un agent a tiré cinq balles en mousse sur ce dernier. Peu de temps après, l’homme a lâché l’arme qui s’est avérée être un pistolet à air comprimé, puis il a été arrêté. Le directeur, M. Martino a dit que l’agent de police ne pouvait pas être certain qu’il s’agissait d’un pistolet à air comprimé et qu’il était donc en droit de procéder comme s’il s’agissait d’un pistolet à balles létales.

27 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur la blessure qu’a subie une femme au cours de son arrestation par un agent de la Police provinciale de l’Ontario à Trenton

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent de la Police provinciale de l’Ontario a commis une infraction criminelle en lien avec la fracture de l’épaule droite qu’a subie une femme de 40 ans à Trenton.

27 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur la fracture du bras qu’un femme a subie lors de son arrestation à Toronto

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire que trois agents du service de police de Toronto ont commis des infractions criminelles en lien avec la fracture du bras gauche qu’a subie une femme de 36 ans. Le 28 février 2024, la police a été appelée à se rendre dans le magasin LCBO situé au 49 de l’avenue Spadina, parce que des agents de sécurité retenaient la femme qui venait de commettre un vol et d’agresser l’un d’entre eux.

27 juin 2024

L’UES porte des accusations contre un agent de la Police provinciale de l’Ontario en lien avec les blessures graves d’un homme à Trenton

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a des motifs raisonnables de croire qu’un agent de la Police provinciale de l’Ontario a commis une infraction criminelle en relation avec les blessures graves subies par un homme de 40 ans à Trenton l’année dernière.

26 juin 2024

L’UES enquête sur la mort par balle d’un homme aux mains d’un agent de la Police provinciale de l’Ontario à Kenora

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) se penche sur les circonstances entourant la mort par balle d’un homme de 57 ans survenue hier après-midi à Kenora.

26 juin 2024

L’UES cherche des témoins d’une collision survenue à Whitby entre un véhicule du service de police de Toronto et un scooter dont le conducteur a été blessé

Les enquêteurs de l’Unité des enquêtes spéciales (UES) sont à la recherche de toute personne qui aurait pu voir un agent du service de police de Toronto, à bord d’un véhicule non identifié, percuter un scooter dans le stationnement du magasin Canadian Tire à Whitby hier soir.

25 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur la mort d’un homme de 40 ans à Toronto

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire que des agents du service de police de Toronto ont commis une infraction criminelle en lien avec la mort d’un homme de 40 ans. Le 24 février 2024, l’homme a été arrêté pour intrusion alors qu’il se trouvait au Canadian International Autoshow in Toronto, au Palais des congrès de la communauté urbaine de Toronto. L’homme est décédé à l’hôpital deux jours plus tard. La cause du décès n’est pas connue pour le moment.

25 juin 2024

Un ancien agent du Service de police d’Ottawa fait face à des accusations d’agression sexuelle

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a des motifs raisonnables de croire qu’un ancien agent du Service de police d’Ottawa a commis une infraction criminelle en 2011 contre une femme. Au moment de l’incident, l’ancien agent occupait le poste d’inspecteur.

24 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur une arrestation à Niagara Falls

Dans la matinée du 25 février 2024, des agents du service de police régional de Niagara ont été dépêchés dans le stationnement d’un hôtel de Niagara Falls pour enquêter sur un rapport concernant un homme qui s’était introduit par effraction dans un véhicule. Peu après l’arrivée de l’un des agents sur les lieux, l’individu s’est enfui du véhicule. L’agent s’est alors lancé à sa poursuite et a réussi à le rattraper, mais une lutte s’est engagée. D’autres agents sont arrivés sur les lieux et ont aidé à menotter l’homme. À l’hôpital, l’homme a reçu un diagnostic de fracture de la clavicule gauche. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agent avait commis une infraction criminelle en rapport avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

21 juin 2024

L’UES conclut son enquête sur une collision à Sudbury impliquant une camionnette poursuivie par la police quelques instants auparavant

Une femme de 30 ans a été grièvement blessée à Sudbury le 21 février 2024, lorsque le véhicule qu’elle conduisait a été heurté par une camionnette. Comme la camionnette avait été poursuivie par un agent du service de police du Grand Sudbury quelques instants avant la collision, l’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été informée de l’incident et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agent avait commis une infraction criminelle en lien avec la collision et les blessures de la femme.

21 juin 2024

L’UES met fin à une enquête sur un incident survenu à Innisfil, l’homme étant responsable de la blessure qu’il a subie en sautant par-dessus un mur

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure grave qu’un homme de 28 ans a subie en février dernier à Innisfil.

21 juin 2024

L’UES met fin à une enquête sur une collision survenue à Thunder Bay

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur une collision survenue en février dernier à Thunder Bay entre un véhicule civil et un véhicule de police. 

21 juin 2024

L’UES met fin à une enquête sur un incident survenu à Oakville, l’agent n’ayant ni causé ni favorisé la chute de l’homme

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur l’arrestation d’un homme de 32 ans par un agent du service de police régional de Peel (SPRP). L’incident a eu lieu en février dernier.

21 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur une fusillade mortelle impliquant la police survenue à Kitchener

Le 19 février 2024, des agents du service de police régional de Waterloo ont été dépêchés dans un immeuble d’habitation de Kitchener afin de donner suite à un appel concernant du tapage. Une personne avait en effet appelé la police pour signaler qu’un membre de sa famille, soit un homme de 31 ans, n’était pas sain d’esprit et était en possession d’une machette. Peu après leur arrivée, les agents ont observé l’homme qui s’est ensuite mis à courir vers eux en brandissant la machette. L’un des agents a alors déployé son arme à impulsions. L’homme est tombé par terre, mais il s’est relevé puis s’est avancé vers l’un des agents. L’agent a de nouveau déployé son arme à impulsions, mais l’homme a continué à avancer. Un autre agent a alors déchargé son arme à feu sur l’homme, qui a succombé à sa blessure. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en rapport avec la mort de l’homme.

19 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation d’un homme à Toronto

Le 20 février 2024, peu avant minuit, des agents du service de police de Toronto ont été dépêchés sur les lieux d’une introduction par effraction qui était en train de se produire dans un restaurant situé sur Avenue Road. Un agent a vu une berline noire dans la ruelle derrière le restaurant. La berline a percuté la voiture de police, puis s’est enfuie. Les agents ont poursuivi le véhicule et ont réussi à faire barrage au véhicule. L’homme s’est alors enfui à pied. Les agents l’ont poursuivi et ont réussi à l’arrêter. À l’hôpital, l’homme de 23 ans a reçu un diagnostic de fracture de l’os orbital gauche. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en rapport avec l’arrestation de l’homme et les blessures qu’il a subies.

19 juin 2024

L’UES porte des accusations contre un agent du service de police de Windsor pour des infractions d’agression sexuelle

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a des motifs raisonnables de croire qu’un agent du service de police de Windsor a commis des infractions criminelles à Windsor.

17 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur un agent du service de police de Toronto à la suite d’une blessure que s’est infligée un homme

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Toronto a commis une infraction criminelle en lien avec la blessure par balle que s’est infligée un homme de 40 ans. Comme des agents étaient près du lieu de l’incident quand il s’est produit, l’UES a été informée de l’affaire et a ouvert une enquête. Le 18 février 2024, des agents ont été appelés à se rendre dans une résidence située dans le secteur des avenues Lawrence Est et Morningside afin de prendre en charge un homme en détresse mentale. Les agents ont parlé à l’homme, qui s’était barricadé dans une chambre, et ont tenté de le faire sortir. Alors qu’il se trouvait dans la chambre à coucher, l’homme s’est tiré une balle au visage. Ni les agents ni la famille de l’homme ne savaient que ce dernier possédait un revolver. Les policiers ont ensuite appelé les ambulanciers paramédicaux, tout en prodiguant des soins médicaux à l’homme jusqu’à leur arrivée.

15 juin 2024

L’UES enquête sur la mort d’un homme dans le canton de Tyendinaga

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur les circonstances entourant la mort d’un homme de 66 ans qui est survenue ce matin dans le canton de Tyendinaga.

13 juin 2024

L’UES enquête sur un incident au cours duquel plusieurs agents ont déchargé leur arme à feu sur un homme dans la région de Timmins

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur les circonstances entourant un incident qui a eu lieu hier sur l’île Moose, au lac Night Hawk.

12 juin 2024

L’UES accuse un agent du service de police de police de Sudbury d’avoir commis des voies de fait causant des lésions corporelles

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a trouvé des motifs raisonnables de croire qu’un agent du service de police du Grand Sudbury a commis une infraction criminelle en lien avec les blessures graves qu’a subies un homme de 49 ans en décembre dernier.

12 juin 2024

Mise à jour de l’UES sur une collision mortelle à plusieurs véhicules survenue à Whitby

Sept enquêteurs, deux spécialistes des sciences judiciaires et un spécialiste de la reconstitution des collisions continuent d’enquêter sur les circonstances entourant une collision entre plusieurs véhicules survenue à Whitby le 29 avril 2024. La collision a fait quatre morts, dont un nourrisson, et deux blessés graves.

11 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur la fracture du crâne qu’un homme a subie au cours de son arrestation par des agents du service de police de Thunder Bay en 2023

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police Thunder Bay a commis une infraction criminelle en lien avec la blessure grave qu’a subie un homme de 30 ans en fuite. Le 10 juin 2023, l’homme se faisait arrêter pour conduite avec facultés affaiblies à Thunder Bay quand il s’est enfui à pied. L’un des agents l’a alors poursuivi et mis au sol. Au cours de l’opération, l’homme a reçu un coup de lampe de poche à la tête. 

9 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur les blessures graves qu’a subies un adolescent lors d’une collision survenue sur une autoroute de Toronto

Le 10 février 2024, un jeune homme de 17 ans a subi une fracture du poignet gauche à la suite d’une collision sur les voies ouest de l’autoroute 401 à Toronto. Comme il avait tenté d’échapper à des agents de la Police provinciale de l’Ontario avant la collision, l’Unité des enquêtes spéciales (UES) a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec la blessure de l’adolescent.

7 juin 2024

Mise à jour : L’UES enquête sur une collision mortelle impliquant un bateau de la Police provinciale de l’Ontario près de Sudbury

La mort de la femme de 49 ans impliquée dans une collision avec un bateau de la Police provinciale de l’Ontario sur le lac Nepewassi a été constatée cet après-midi. La femme avait été transportée à un hôpital de Sudbury à la suite de la collision survenue tôt ce matin. Une autopsie est en cours de préparation.

7 juin 2024

Aucune accusation en lien avec une fusillade impliquant des agents du comté Northumberland

Le 10 février 2024, un homme de 28 ans a été blessé par balle par un agent de la Police provinciale de l’Ontario dans le comté Northumberland. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec la fusillade. 

7 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur une arrestation qui a eu lieu à Hamilton

Le 7 février 2024, en début d’après-midi, des agents en civil du service de police de Hamilton occupaient un véhicule de police non identifié en stationnement pour surveiller un bâtiment à la recherche d’activités liées à la drogue. Constatant qu’un homme se livrait à ce qu’ils pensaient être une vente de drogue, les agents ont décidé de l’arrêter pour trafic de stupéfiants. Une dispute a alors éclaté entre les agents et l’homme de 26 ans, qui a finalement été menotté, puis transporté au poste de police. L’homme s’étant plaint de douleurs, il a ensuite été transporté à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fracture de l’auriculaire. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

7 juin 2024

L’UES enquête sur la blessure grave qu’a subie une femme dans une collision avec un bateau de la Police provinciale de l’Ontario près de Sudbury

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province mène une enquête sur la blessure grave qu’une femme de 49 ans a subie dans une collision avec un bateau de la Police provinciale de l’Ontario sur le lac Nepewassi. L’incident est survenu tôt ce matin.

6 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur la fracture du nez qu’un homme a subie au cours de son arrestation à Newmarket

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire que deux agents du service de police régional de York ont commis une infraction criminelle en lien avec la blessure grave qu’un homme de 46 ans a subie. Le 6 février 2024, des agents ont arrêté deux hommes pour introduction par effraction dans le secteur de la rue Srigley et d’Alexander Road à Newmarket. Des éléments de preuve suggèrent que l’un des hommes a résisté à son arrestation, ce qui a amené les agents à le frapper au torse et à la tête avant de lui passer les menottes.
 

6 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur un agent du service de police de London qui a heurté une conductrice âgée

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de London a commis une infraction criminelle en rapport avec une collision qui a grièvement blessé une femme de 83 ans. Le 7 février 2024, l’agent, qui avait activé les feux et les sirènes de son véhicule, donnait suite à un appel concernant un bébé qui ne respirait pas, lorsqu’il s’est engagé dans une intersection sur un feu rouge en direction nord sur Wharncliffe Road South. Il a percuté de plein fouet le côté conducteur du véhicule de la personne âgée. Cette dernière a été transportée à l’hôpital où elle a reçu un diagnostic de blessure grave.
 

5 juin 2024

L’UES porte des accusations de voies de fait contre un agent du service de police de Toronto

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a des motifs raisonnables de croire qu’un agent du service de police de Toronto a commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation d’un homme de 32 ans survenue à North York en juillet 2020.

4 juin 2024

L’UES accuse un agent du service de police de Thunder Bay de voies de fait causant des lésions corporelles

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a des motifs raisonnables de croire qu’un agent du service de police de Thunder Bay a commis une infraction criminelle en lien avec la blessure grave qu’un homme de 33 ans a subie en avril 2023.

4 juin 2024

Avis de correction du rapport du directeur

Veuillez noter que le rapport du directeur (numéro de dossier 24-OOD-047), initialement publié le 24 mai 2024, a été modifié.

3 juin 2024

L’UES enquête sur la mort par balle d’un homme impliquant un agent du service de police de Toronto

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur la mort par balle d’un homme impliquant un agent du service de police de Toronto. L’incident est survenu cet après-midi.

3 juin 2024

L’UES conclut une enquête sur une collision entre un véhicule de police et un vélo électrique

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Toronto a commis une infraction criminelle en lien avec la blessure grave qu’a subie un homme de 31 ans dans une collision avec un véhicule de police. Le 4 février 2024, l’agent donnait suite à un appel de service lorsqu’il a effectué un virage à gauche de la rue Bloor Est vers la station de métro Castle Frank et est entré en collision avec un vélo électrique. M. Martino a estimé que la collision était due à un manque d’attention momentané, qui, selon la jurisprudence, ne constitue généralement pas un manquement notable à une norme de diligence raisonnable.

Mai

31 mai 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation d’un homme par des agents du service de police de Thunder Bay

Le 1er février 2024, un homme de 27 ans a été grièvement blessé lors de son arrestation par des agents du service de police de Thunder Bay. L’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été informée de l’incident et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en rapport avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

31 mai 2024

Fin de l’enquête sur l’arrestation d’un homme mordu par un chien du service de police de London

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de London a commis une infraction criminelle relativement aux blessures graves qu’un homme de 46 ans a subies lorsqu’il a été mordu par un chien de police. Le 1er février 2024, une femme a appelé le service 9-1-1 pour signaler qu’un homme avait endommagé son chauffe-eau et inondé son sous-sol. L’homme avait ensuite pris la fuite en voiture alors qu’il avait les facultés affaiblies. Peu de temps après, il a été impliqué dans une collision à un seul véhicule à l’intersection de Wonderland Road Sud et de Dingman Drive, mais il a quitté les lieux à pied. Des agents de police ont finalement retrouvé l’homme qui avait été poursuivi et mordu par un chien de police, puis ils l’ont menotté. L’homme a ensuite été transporté à l’hôpital où il a reçu des soins pour des lacérations et des fractures à l’avant-bras et au poignet droits.

31 mai 2024

L’UES cherche des témoins d’une arrestation survenue à Sudbury

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province cherche des témoins d’une interaction qui a eu lieu la semaine dernière à Sudbury entre un homme de 37 ans et des agents du service de police du Grand Sudbury.

30 mai 2024

L’UES conclut une enquête sur un agent du service de police de Peel qui a déchargé son arme à feu à létalité atténuée sur un homme à Mississauga

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police régional de Peel a commis une infraction criminelle lorsqu’il a déchargé son ARWEN (Anti-Riot Weapon Enfield) sur un homme de 39 ans. Le 30 janvier 2024, des agents sont entrés dans l’appartement de l’homme sur la rue Port Est pour l’appréhender en vertu de la Loi sur la santé mentale. L’homme était en détresse et se faisait du mal. Il a été atteint de trois projectiles à létalité atténuée, puis on a déployé des armes à impulsions sur lui avant de le menotter. L’homme n’a pas été grièvement blessé. 

29 mai 2024

Aucune accusation criminelle contre l’agent ayant utilisé un véhicule de police pour frapper un adolescent à Mississauga

Dans la soirée du 30 janvier 2024, des agents tactiques et des agents en uniforme du service de police régional de Peel se sont rendus dans le secteur du centre commercial Erin Mills à Mississauga à la suite de rapports concernant de jeunes hommes en possession d’armes de poing dans un immeuble d’habitation voisin. Selon des témoins, les jeunes hommes avaient depuis quitté les lieux en direction du centre commercial. Dans le stationnement nord du centre commercial, un agent a vu deux hommes correspondant à la description des suspects s’enfuir à pied. L’un d’eux s’est engagé sur la chaussée et a été heurté par un véhicule de police qui se rendait sur place. L’adolescent de 16 ans a été mis sous garde et transporté à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fracture de la cheville et du gros orteil droits. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agent au volant du véhicule avait commis une infraction criminelle en rapport avec l’arrestation et les blessures de l’adolescent.

27 mai 2024

L’UES conclut une enquête sur une collision survenue à Brampton

Le 29 janvier 2024, des agents de la Police provinciale de l’Ontario circulaient sur l’autoroute 407 en direction est lorsqu’ils ont croisé un véhicule qui roulait bien en dessous de la limite de vitesse sans avoir allumé ses feux rouges arrière. En vérifiant la plaque d’immatriculation du véhicule, les agents ont appris que le VUS avait été signalé comme volé. Ils ont alors décidé de l’arrêter. Peu de temps après, le véhicule en question a percuté un autre véhicule civil. Le conducteur du véhicule percuté, un homme de 33 ans, a été transporté à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fracture du poignet droit. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agent avait commis une infraction criminelle en lien avec la collision.

27 mai 2024

L’UES conclut une enquête sur une arrestation qui a eu lieu à Toronto

Le 28 janvier 2024, tôt dans la matinée, un agent du service de police de Toronto s’est rendu sur les lieux d’une collision à un seul véhicule à moteur survenue dans le secteur de l’avenue Walsh et de Mathews Gate. Des témoins ont informé l’agent qu’un homme s’était enfui à pied, puis ils l’ont décrit. L’agent s’est alors approché d’un homme qui correspondait à la description fournie. D’autres agents sont ensuite arrivés sur les lieux. Après une interaction entre les agents et l’homme de 31 ans, ce dernier a été arrêté. À l’hôpital, il a reçu un diagnostic de fracture du nez. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

24 mai 2024

L’UES abandonne une enquête sur l’arrestation d’un homme à Woodstock, ses blessures étant attribuables à une bagarre antérieure

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis un terme à une enquête sur les blessures graves qu’un homme de 21 ans a subies en février dernier à Woodstock.

24 mai 2024

L’UES conclut une enquête sur une arrestation survenue à York

Dans l’après-midi du 25 janvier 2024, des agents en civil du service de police régional de York ont suivi un homme de 31 ans jusqu’à un commerce situé dans le secteur de Weston Road et de l’avenue Lawrence Ouest. L’homme était recherché en vertu d’un mandat d’arrestation émanant du service de police de Hamilton. Lorsque l’homme est sorti du commerce, plusieurs agents se sont vite approchés de lui, mais il s’est enfui. Les agents l’ont alors rattrapé et rapidement menotté, puis mis sous garde. Après son arrivée au poste de police, l’homme a été transporté à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fracture de la cheville gauche. Selon les éléments de preuve qu’il avait à sa disposition, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), M. Joseph Martino, a estimé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation de l’homme et la blessure qu’il a subie.

24 mai 2024

Aucune accusation en lien avec la mort d’un homme à Peterborough

Le 31 janvier 2024, un homme de 46 ans est mort à Peterborough. Comme il avait des blessures très graves lorsque des agents de police l’ont trouvé, l’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été informée de l’incident. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en rapport avec la mort de l’homme. 

23 mai 2024

Aucun agent présent lorsqu’un homme est tombé du toit d’une maison en rangée à Hamilton; l’UES met fin à l’enquête

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure grave qu’un homme de 22 ans a subie à Hamilton en janvier dernier.

23 mai 2024

L’UES abandonne une enquête sur un incident survenu à London, l’homme en question n’ayant subi aucune blessure grave

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur l’arrestation d’un homme de 45 ans. L’incident a eu lieu en janvier dernier à London.

23 mai 2024

L’UES abandonne une enquête sur un incident survenu à Toronto, faute de blessure grave

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur un incident survenu en janvier 2024 à Toronto entre des agents de police et un homme de 50 ans.

18 mai 2024

L’UES enquête sur la mort d’une femme survenue à la suite de son arrestation à Barrie

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur les circonstances entourant la mort d’une femme de 28 ans survenue ce matin.

17 mai 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation d’une femme ayant subi une fracture du poignet

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Windsor a commis une infraction criminelle en lien avec les blessures graves qu’une femme de 40 ans a subies. En effet, le 18 janvier 2024, la police a été appelée à se rendre sur les lieux d’un incident au cours duquel une camionnette a percuté une maison située à l’angle de la rue Shepherd Est et de Lincoln Road. L’agent a trouvé la femme près des lieux de l’incident. Cette dernière était recherchée en vertu d’un mandat d’arrestation non exécuté. L’agent a alors arrêté la femme, puis il l’a transportée à l’hôpital où elle a reçu un diagnostic de fracture du poignet droit.

17 mai 2024

L’UES cherche des témoins d’une arrestation survenue à Hamilton

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur les circonstances entourant l’arrestation d’un homme survenue hier matin à Hamilton.

16 mai 2024

LL’UES conclut une enquête sur la facture de la main d’un homme à Cobourg

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Cobourg a commis une infraction criminelle en rapport avec l’arrestation d’un homme de 22 ans. L’homme a reçu un diagnostic de fracture de la main droite à la suite de l’incident. Le 17 janvier 2024, des agents de police ont été appelés à se rendre dans le secteur des rues King et Division afin de donner suite à un rapport selon lequel un homme avait donné un coup de poing à un véhicule dans lequel se trouvait une femme et avait agressé deux hommes qui étaient intervenus pour aider la femme. L’agent a menotté l’homme et l’a fait monter dans le véhicule de police. M. Martino a obtenu des images vidéo du stationnement et d’autres éléments de preuve montrant sans équivoque que les fractures étaient probablement attribuables au fait que l’homme avait donné un coup de poing au véhicule ou qu’il s’était battu avant l’arrivée de la police.

16 mai 2024

L’UES enquête sur une collision survenue à Toronto entre un véhicule de police et un vélo électrique

L’Unité des enquêtes spéciales de la province (UES) mène une enquête sur les circonstances entourant une collision survenue aujourd’hui entre un véhicule de police et un vélo électrique.

16 mai 2024

L’UES met fin à une enquête sur l’arrestation d’un homme à Caledon qui a nécessité le recours à un chien du service de police de Peel

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur l’arrestation d’un homme de 20 ans effectuée en février à Caledon.

15 mai 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation d’un homme grièvement blessé par des agents du service de police de Toronto

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire que deux agents du service de police de Toronto ont commis une infraction criminelle en rapport avec les blessures graves qu’un homme de 30 ans a subies lors de son arrestation à l’extérieur d’une résidence à Toronto. Le 16 janvier 2024, les agents ont voulu arrêter l’homme près de Caledonia Road et de Rogers Road, car il était recherché en vertu de mandats. L’homme s’est enfui et a glissé sur la glace. Les agents l’ont frappé puis menotté. L’homme a été transporté à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fracture du nez, de fractures du dos et d’une contusion du foie.

15 mai 2024

L’UES met fin à une enquête sur la rupture du tympan dont a souffert un homme à Sudbury

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la rupture du tympan gauche qu’a subie un homme de 23 ans au cours de son arrestation par des agents du service de police du Grand Sudbury en octobre 2022.

14 mai 2024

L’UES conclut une enquête sur la fracture du doigt qu’un homme a subie à Sault Ste. Marie

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Sault Ste. Marie a commis une infraction criminelle relativement à la blessure grave qu’un homme de 78 ans a subie. Le 5 janvier 2024, des agents ont été appelés à se rendre à la résidence de l’homme située dans le secteur de la rue Wellington Ouest et de la rue North pour s’assurer qu’il se portait bien, car il affichait un comportement violent. Une fois que les agents sont arrivés sur place, l’homme les a affrontés et a dû être mis au sol. Il a ensuite été appréhendé en vertu de la Loi sur la santé mentale et, une fois à l’hôpital, il a reçu un diagnostic de fracture d’un doigt de la main gauche.

14 mai 2024

L’UES conclut une enquête sur la blessure qu’un homme a subie au cours d’une collision avec un autobus pendant une poursuite à Mississauga

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police régional de Peel a commis une infraction criminelle à la suite d’une collision qui a causé des blessures graves à un jeune homme de 18 ans. L’incident s’est produit à Mississauga le 15 janvier. L’UES a été informée que le plaignant, qui conduisait un VUS volé, était poursuivi par deux agents au moment de la collision. Les agents ont trouvé le véhicule volé et ont commencé à le suivre sur l’autoroute 403 avant que le conducteur n’entre en collision avec un autobus municipal à l’angle de Dixie Road et de Burnhamthorpe Road Est.

13 mai 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation d’un homme qui a percuté des voitures de police avec une camionnette volée

Dans la soirée du 13 janvier 2024, des agents du service de police régional de Peel ont appris qu’une camionnette volée était stationnée dans le secteur de Rutherford Road Sud et de l’avenue Steeles Est, à Brampton. Les agents ont fait barrage à la camionnette avec leurs voitures et ont exigé que les occupants montrent leurs mains et sortent du véhicule. Le conducteur a plutôt fait marche arrière et a percuté les voitures de police à plusieurs reprises. Les agents ont alors brisé la vitre de la portière du côté conducteur et ont fait sortir l’homme. Une lutte s’est ensuivie et, peu de temps après, l’homme de 32 ans a été arrêté. Il a été transporté à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fracture de l’os orbital gauche. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a estimé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en rapport avec l’arrestation de l’homme et les blessures qu’il a subies.

12 mai 2024

L’UES enquête sur un incident policier avec coups de feu mortels survenu à Sault Ste. Marie

L’Unité des enquêtes spéciales de la province enquête sur les circonstances entourant la mort par balle d’un homme de 37 ans survenue hier soir à Sault Ste. Marie.

10 mai 2024

Aucune accusation contre un agent en lien avec une collision à Brampton

Dans la soirée du 12 janvier 2024, une femme de 29 ans et un homme de 23 ans marchaient en direction est sur Hilldale Crescent, près de Central Park Drive. Ils ont traversé la chaussée en tandem et avaient déjà franchi le terre plein central lorsqu’un véhicule de police, arrivant du sud, a heurté la femme. Les deux piétons sont tombés à terre. L’agent a alors immobilisé son véhicule et en est sorti pour leur porter assistance. À l’hôpital, la femme a reçu un diagnostic d’hémorragie cérébrale et de fracture de la colonne vertébrale. Quant à l’homme, il a reçu un diagnostic de fracture du pied droit. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agent avait commis une infraction criminelle en lien avec la collision.

10 mai 2024

L’UES conclut une enquête sur la décharge d’une arme à feu par un agent à Brantford

Le 12 janvier 2024, un agent du service de police de Brantford a observé une camionnette, en marche au ralenti et dont les fenêtres étaient recouvertes de carton, sur le parc de stationnement d’une station-service. L’agent a installé un tapis clouté et a immobilisé sa voiture de patrouille derrière la camionnette. Deux autres agents sont arrivés sur les lieux dans des véhicules séparés et ont encerclé la camionnette. Quelques instants plus tard, la camionnette a percuté les trois véhicules de police alors qu’elle tentait de faire demi-tour. L’un des agents a alors déchargé son arme à feu à plusieurs reprises en direction du conducteur, un homme de 43 ans, tandis que la camionnette continuait à contourner les agents et à s’enfuir de la station-service. L’UES a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec l’incident.

10 mai 2024

L’UES met fin à une enquête sur une collision survenue à Woodstock

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure grave qu’un homme de 30 ans a subie à Woodstock en janvier dernier.

3 mai 2024

L’UES conclut une enquête sur les commotions cérébrales subies par des jeunes hommes à Windsor la veille du jour de l’An

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Windsor a commis une infraction criminelle en lien avec les commotions cérébrales que deux hommes, de 18 et de 19 ans, ont subies en janvier dernier. Le 1er janvier 2024, les deux hommes, accompagnés d’autres amis, ont été priés de quitter la boîte de nuit Ariius du casino Ceasars à la suite d’une bagarre. Cependant, les deux hommes n’ont pas obéi aux ordres de la police et ont même provoqué les agents. Les deux hommes ont été mis au sol et arrêtés pour intrusion. Ils ont tous deux reçu un diagnostic de commotion cérébrale après avoir été libérés.

2 mai 2024

L’UES enquête sur la mort d’un homme à Scarborough

L’Unité des enquêtes spéciales de la province (UES) enquête sur les circonstances entourant la mort d’un homme de 34 ans survenue cet après-midi à Scarborough.

2 mai 2024

L’UES enquête sur la mort d’un homme à Toronto

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur les circonstances entourant la mort d’un homme de 23 ans survenue hier à Toronto.

2 mai 2024

Mise à jour : L’UES fournit des détails supplémentaires sur la collision mortelle à plusieurs véhicules survenue à Whitby

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province continue d’enquêter sur les circonstances entourant une collision à plusieurs véhicules survenue lundi soir à Whitby. L’incident a entraîné la mort tragique de quatre personnes, dont un nourrisson, et a fait deux blessés graves. 

1 mai 2024

L’UES conclut une enquête sur la fracture du bras qu’un homme a subi à Toronto; il avait embouti sa Mustang et tenté de fuir la Police provinciale de l’Ontario

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent de la Police provinciale de l’Ontario a commis une infraction criminelle en lien avec la blessure grave qu’a subie un homme de 22 ans. 

Avril

30 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur la fracture du poignet qu’un homme a subie à la suite de son arrestation par des agents du service de police de Windsor

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Windsor a commis une infraction criminelle en lien avec la blessure grave qu’a subie un homme de 20 ans. Le 1er janvier 2024, la police a reçu des appels au service 9 1 1 concernant un homme qui faisait du tapage et qui agressait des personnes sur l’avenue Bruce, la rue Shepherd Ouest, la rue York et la rue Wahketa. Comme l’homme a tenté de s’enfuir, un agent l’a plaqué au sol. L’homme a donné un coup de poing à la tête d’un agent. Un autre agent l’a de nouveau rattrapé et mis au sol. L’homme s’est débattu et un agent lui a donné deux ou trois coups de poing à la tête, tandis qu’un autre a déchargé une arme à impulsions. L’homme a été menotté et transporté à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fracture du poignet gauche.

30 avril 2024

L’UES enquête sur une collision qui a fait des victimes sur l’autoroute 401 à Whitby

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur les circonstances entourant une collision entre plusieurs véhicules survenue sur l’autoroute 401. L’incident, qui a entraîné la mort tragique de quatre personnes, a eu lieu la nuit dernière à Whitby.

26 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur une arrestation effectuée à Aurora à la suite d’une violation de domicile

Le 30 décembre 2023, des agents du service de police régional de York ont été dépêchés dans une maison à Aurora afin de donner suite à un rapport concernant une violation de domicile avec agression. En entrant dans la résidence, les agents ont appris que les intrus se trouvaient au sous-sol et qu’ils étaient armés. Au sous-sol, les agents ont trouvé un intrus caché dans un petit espace situé entre un appareil de chauffage central et un mur. On a sorti l’homme de sa cachette et on l’a menotté dans le dos. À l’hôpital, il a reçu un diagnostic de fracture d’une côte. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en rapport avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

24 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur la mort d’un homme survenue à Lakefield

Le 26 décembre 2023, un homme de 40 ans s’est donné la mort dans sa maison située à Lakefield. Comme des agents du service de police de Peterborough étaient présents à l’extérieur du domicile à ce moment-là, l’Unité des enquête spéciales (UES) a été informée de l’incident et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a estimé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec la mort de l’homme.

23 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur une arrestation survenue à Kingston

Le 25 décembre 2023, des agents du service de police de Kingston ont été dépêchés dans un immeuble d’habitation situé dans l’ouest de Kingston pour donner suite à un appel concernant une querelle de ménage. Le gérant d’immeuble a accompagné les agents jusqu’à une unité d’habitation, mais a empêché les agents d’y entrer. Lorsqu’un agent a saisi le bras de l’homme pour l’arrêter, celui-ci a résisté et une lutte s’est engagée. L’homme a été mis au sol puis menotté dans le dos. Il a ensuite été transporté à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fracture de l’os orbital droit. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

22 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur une agression sexuelle qui aurait été commise par un agent du service de police de Thunder Bay en 2021

Le 13 décembre 2023, le service de police de Thunder Bay (SPTB) a informé l’Unité des enquêtes spéciales (UES) qu’il avait reçu des renseignements selon lesquels, le 2 février 2021, une femme de 31 ans aurait été agressée sexuellement par un agent du SPTB. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a estimé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agent avait commis une infraction criminelle relativement aux allégations d’agression sexuelle.

22 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur la décharge d’une arme à feu par un agent sur des suspects d’une violation de domicile à Vaughan

Le 24 décembre 2023, un agent du service de police régional de York a tiré avec son pistolet sur des suspects lors d’une violation de domicile à Vaughan. Rien n’indique que quelqu’un ait été touché. L’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été informée de l’incident et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agent avait commis une infraction criminelle en lien avec la décharge de son arme.

22 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur les blessures qu’ont subies deux personnes dont la voiture a été percutée par un véhicule du service de police de Toronto

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Toronto a commis une infraction criminelle en lien avec une collision au cours de laquelle une femme de 39 ans et un homme de 35 ans ont été grièvement blessés. Le 23 décembre 2023, deux agents répondaient à un appel concernant un cambriolage lorsque leur véhicule a percuté une Toyota Camry près de l’avenue Finch Est et de l’avenue Bayview. La collision s’est produite lorsque l’agent, qui avait activé ses gyrophares, s’est engagé sur la voie de dépassement en direction nord pour doubler les véhicules en direction sud et que la Camry a tourné devant lui.

19 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur un agent du service de police de Toronto qui a déchargé une arme à létalité atténuée sur un homme dans le secteur ouest de Toronto

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Toronto a commis une infraction criminelle en lien avec la décharge d’une arme à létalité atténuée sur un homme de 42 ans en décembre dernier. Le 21 décembre 2023, des agents ont été appelés à se rendre sur l’avenue Roncesvalles, au sud de la rue Bloor Ouest, afin de donner suite à des rapports concernant un homme tenant deux bâtons pointus et menaçant des cyclistes et des piétons. Les agents ont poursuivi l’homme qui s’est enfui au milieu de la circulation. Trois agents ont déchargé des armes à impulsions sur lui, mais en vain. Un agent a alors déchargé une arme à létalité atténuée à quatre reprises sur l’homme. Il a ensuite mis l’homme au sol à coups de pied et l’a menotté. L’homme n’a pas été grièvement blessé.

19 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur une femme qui s’est donné délibérément la mort à Collingwood

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent de la Police provinciale de l’Ontario a commis une infraction criminelle en lien avec la mort qu’une femme de 39 ans s’est donnée délibérément en décembre 2023.

18 avril 2024

L’UES porte des accusations contre un agent du service de police de Peel relativement à une collision qui a grièvement blessé une femme à Brampton

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a trouvé des motifs raisonnables de croire qu’un agent du service de police régional de Peel a commis une infraction criminelle en lien avec la blessure grave qu’a subie une femme de 23 ans en août 2023.

15 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur un agent du Service de police d’Ottawa qui a tiré sur un véhicule en fuite

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du Service de police d’Ottawa a commis une infraction criminelle en lien avec la décharge de son arme à feu sur un véhicule. Le 16 décembre 2023, des agents ont tenté d’arrêter les occupants d’une Hyundai Elantra volée, mais son conducteur, un homme de 30 ans, a essayé de s’enfuir. Dans son élan, il a heurté un agent, percuté un véhicule de police et foncé sur un autre agent. L’un des agents a donc tiré à quatre reprises sur le véhicule. L’homme n’a pas été touché. Il a ensuite été retrouvé, puis arrêté.

13 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur la fracture du nez qu’un homme a subie à la suite de son arrestation par des agents du service de police de Toronto

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Toronto a commis une infraction criminelle en lien avec la fracture du nez qu’un homme de 28 ans a subie. Le 16 décembre 2023, des agents ont tenté d’arrêter l’homme, car il correspondait à la description d’un individu qui aurait commis un vol à main armée. L’homme a résisté et a donné des coups de poing aux agents. Ces derniers ont alors riposté en lui donnant des coups de poing à leur tour. On ne sait toujours pas comment l’homme s’est cassé le nez, mais M. Martino a indiqué qu’il y avait des éléments de preuve démontrant qu’il s’était infligé lui-même la blessure en se cognant la tête contre un mur à l’hôpital. 

13 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur un agent du service de police de Toronto qui a tiré sur des hommes en fuite à bord d’un VUS

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Toronto a commis une infraction criminelle en tirant sur un VUS de marque Acura qui ne s’était pas arrêté à la demande de la police à North York en décembre dernier. Aucun des occupants de l’Acura, de 20, 17 et 16 ans, n’a été touché. 

12 avril 2024

L’UES enquête sur un incident au cours duquel un agent du service de Toronto a tiré sur un homme

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur les circonstances qui ont amené un agent du service de police de Toronto à blesser par balle un homme de 28 ans, cet après-midi, à Toronto.

12 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur un échange de coups de feu entre un agent de la Police provinciale de l’Ontario et un homme qui a été blessé à Marmora

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire que deux agents de la Police provinciale de l’Ontario ont commis une infraction criminelle en lien avec les coups de feu tirés sur un homme de 48 ans à Marmora. Le 14 décembre 2023, l’homme a reçu des projectiles après avoir tiré sur des agents dans une cabane située sur Twin Sisters Lake Road. Peu avant, le propriétaire de la cabane avait signalé à la police que l’homme, qui aurait eu accès à des armes à feu, avait menacé de brûler le campement et qu’il souhaitait que des agents de police viennent le chercher. L’homme a déchargé son fusil de chasse depuis une fenêtre ouverte de la cabane. Les agents ont tenté de négocier avec lui pendant des heures, mais en vain. Un agent a donc tiré à deux reprises avec une arme à létalité atténuée en direction des fenêtres de la cabane. L’homme a alors tiré trois fois sur les agents avec son fusil de chasse. Un agent a riposté, touchant l’homme à l’épaule gauche. Ce dernier est sorti de la cabane et a été placé sous garde.

12 avril 2024

L’UES conclut l’examen de l’incident survenu en Nouvelle-Écosse à la caserne de pompiers d’Onslow

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de l’Ontario a terminé son examen de l’incident survenu le 19 avril 2020 à la caserne de pompiers d’Onslow et a déterminé qu’aucune accusation criminelle n’était à porter. L’UES a examiné les renseignements pris en compte par la Commission sur les pertes massives d’avril 2020 en Nouvelle-Écosse, une commission fédérale-provinciale, relativement aux coups de feu tirés par deux agents de la GRC à la caserne de pompiers d’Onslow le 19 avril 2020.

10 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur la fracture du pied qu’un homme a subie au cours de son arrestation par des agents du service de police de Toronto

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Toronto a commis une infraction criminelle relativement à l’arrestation d’un homme de 41 ans. Le 12 décembre 2023, la police a reçu un appel au sujet de cet homme qui aurait menacé une personne avec un fusil de chasse.

5 avril 2024

Aucune accusation criminelle contre un agent du service de police de York qui a tué un homme par balle à Newmarket

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police régional de York a commis une infraction criminelle en lien avec la mort par balle d’un homme de 37 ans à Newmarket. Le 7 décembre 2023, des agents ont été appelés à se rendre dans un immeuble du boulevard Crowder afin de donner suite à une querelle de ménage. Les agents sont entrés dans une cage d’escalier de l’immeuble lorsque l’homme est apparu derrière eux, muni d’un marteau. L’un des agents a tiré sur l’homme à 14 reprises, le touchant 13 fois. La mort de l’homme a été constatée sur place.

5 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur les blessures qu’a subies un cycliste dans une collision avec une voiture du service de police de London

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de London a commis une infraction criminelle en lien avec les blessures graves qu’un cycliste de 54 ans a subies. Le 7 décembre 2023, alors qu’il effectuait un virage à gauche au volant de son véhicule, l’agent a heurté le cycliste. L’homme a été transporté à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fracture du nez et de l’os orbital gauche.

5 avril 2024

L’UES conclut une enquête sur un agent de la Police provinciale de l’Ontario à la suite d’une collision impliquant des piétons à Toronto

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent de la Police provinciale de l’Ontario a commis une infraction criminelle en lien avec les blessures graves qu’ont subies un homme de 53 ans et une femme de 24 ans. Le 5 décembre 2023, l’agent circulait dans le secteur de l’autoroute 401 et de la rue Keele pour donner suite à un appel sans rapport, lorsque le conducteur d’une Dodge Durango a commencé à accélérer. Son conducteur a ensuite percuté une Honda Accord et renversé deux personnes qui se trouvaient sur un passage pour piétons. L’agent ne poursuivait pas le véhicule à ce moment-là.  

4 avril 2024

L’UES conclut son enquête sur un homme en fuite qui a été blessé lors de son arrestation à Thunder Bay

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Thunder Bay a commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation d’un homme de 32 ans. Le 6 décembre 2023, des agents ont tenté d’arrêter l’homme en vertu d’un mandat dans le secteur des rues Court Nord et River. Ce dernier s’est enfui, mais un agent a réussi à le plaquer au sol.

2 avril 2024

L’UES met fin à une enquête sur une collision mortelle survenue sur l’autoroute QEW à Burlington

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur une collision mortelle survenue en janvier 2024 sur l’autoroute Queen-Elizabeth (autoroute QEW) à Burlington.

Mars

30 mars 2024

L’UES enquête sur la décharge d’une ARWEN sur un homme à Orillia

L’Unité des enquêtes spéciales de la province (UES) mène une enquête sur les circonstances entourant la décharge d’une ARWEN (Anti-Riot Weapon Enfield) sur un homme de 33 ans. L’incident a eu lieu hier à Orillia.

28 mars 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation d’un adolescent par des agents du service de police régional de York

Dans la matinée du 1er décembre 2023, un agent du service de police régional de York a vu une Jeep dont le vol avait été signalé. Elle roulait vers le sud sur la route 27 depuis Rutherford Road. Les agents l’ont suivie. Le conducteur de la Jeep, un adolescent de 15 ans, est sorti du véhicule et s’est enfui. Les agents l’ont rattrapé et l’ont arrêté. L’adolescent a été transporté à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fracture du bras. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a estimé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agent avait commis une infraction criminelle en rapport avec l’arrestation et la blessure de l’adolescent.

28 mars 2024

L’UES estime que la décharge d’une arme à feu par un agent sur un homme à Aylmer était raisonnable

Le 29 novembre 2023, des agents de police du secteur d’Aylmer étaient à la recherche d’un taxi qui avait fait l’objet d’une piraterie routière. Le suspect était en possession d’un couteau. Les agents ont retrouvé le véhicule et ont tenté de l’arrêter. Lorsque le conducteur, un homme de 18 ans, s’est enfui à pied, une interaction s’est ensuivie et une agente de la Police provinciale de l’Ontario a déchargé son arme sur lui. Cependant, elle a raté son tir et l’homme a continué à fuir. Il a toutefois été arrêté un peu plus loin. Après avoir examiné les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a estimé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agente avait commis une infraction criminelle en tirant sur l’homme.  

27 mars 2024

L’UES enquête sur un incident au cours duquel un agent de police a déchargé une arme à projectile à tête molle à Scarborough

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur les circonstances entourant la décharge d’une arme à feu à projectiles à tête molle sur un homme de 59 ans. L’incident est survenu hier à Scarborough.

27 mars 2024

L’UES met fin à son enquête sur une arrestation survenue à Stratford

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur l’arrestation d’un homme de 47 ans ayant eu lieu à Stratford en juin 2023. Quelque temps après avoir été arrêté, l’homme a déposé une plainte auprès du Bureau du directeur indépendant de l’examen de la police (BDIEP), alléguant avoir été agressé par un agent du service de police de Stratford et avoir subi une fracture d’une côte dans la journée du 13 juin 2023. L’UES a été informée de l’incident le 30 novembre 2023.

27 mars 2024

L’UES enquête sur un incident au cours duquel un agent de police a déchargé une arme à projectiles à tête molle sur un adolescent à London

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur les circonstances entourant la décharge d’une arme à projectiles à tête molle sur un adolescent de 17 ans. L’incident est survenu aujourd’hui à London.

23 mars 2024

L’UES mène une enquête sur un agent de la Police provinciale de l’Ontario qui a blessé un homme en déchargeant son arme dans le district d’Algoma

L’Unité des enquêtes spéciales de la province (UES) mène une enquête sur un agent de la Police provinciale de l’Ontario qui a déchargé son arme sur un homme de 35 ans à Thessalon la nuit dernière. L’homme est hospitalisé et se trouve dans un état stable.

22 mars 2024

L’UES conclut une enquête sur la fracture du nez qu’un homme a subie au cours de son arrestation par des agents du service de police de Toronto

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Toronto a commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation d’un homme de 21 ans. Le 24 novembre 2023, des agents se sont rendus dans un appartement situé près de Linkwood Lane à Toronto afin de donner suite à un appel concernant un homme en détresse.

22 mars 2024

L’UES enquête sur un incident policier survenu à Ottawa et au cours duquel des coups de feu ont été tirés

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province mène une enquête sur les circonstances entourant un incident policier survenu cet après-midi à Ottawa et au cours duquel des coups de feu ont été tirés. 

21 mars 2024

L’UES conclut une enquête sur la blessure d’un homme qui fuyait des agents du service de police de London

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de London a commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation d’un homme de 42 ans. Le 22 novembre 2023, l’homme, qui était menotté, a tenté de s’enfuir alors qu’il attendait des soins médicaux à l’Hôpital Victoria. Juste avant que l’homme ne tente de sortir de l’hôpital, un agent l’a plaqué au sol. L’homme a reçu un diagnostic de multiples fractures des côtes et d’une fracture de la clavicule.

20 mars 2024

L’UES conclut une enquête sur deux jeunes ayant été atteints par des projectiles tirés avec une arme à feu à létalité atténuée dans le comté de Wellington

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent de la Police provinciale de l’Ontario a commis une infraction criminelle en déchargeant une arme à létalité atténuée sur deux jeunes hommes en novembre dernier. Aucun des deux hommes n’a été grièvement blessé.

13 mars 2024

L’UES met fin à une enquête sur la fracture de la mâchoire qu’une femme aurait subie à Cornwall

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur une blessure grave qu’a subie une femme de 24 ans, car il semblerait qu’elle se soit produite avant l’arrivée des agents de la Police provinciale de l’Ontario.

13 mars 2024

L’UES enquête sur une collision mortelle survenue à Toronto après que le conducteur a fui la police

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province mène une enquête sur les circonstances entourant une collision au cours de laquelle un homme a perdu la vie et un autre a été grièvement blessé. L’incident est survenu ce matin à Toronto.

12 mars 2024

L’UES conclut une enquête sur un homme blessé par balle au bras par un agent du service de police de Waterloo à Kitchener

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police régional de Waterloo a commis une infraction criminelle en lien avec la blessure par balle qu’un homme de 29 ans a subie à Kitchener. Le 25 octobre 2023, des agents ont été dépêchés dans le stationnement du complexe de maisons en rangée situé au 211 Veronica Drive pour vérifier le bien-être d’un automobiliste endormi sur le siège conducteur d’une Jeep. C’est par la suite qu’on a appris qu’elle avait été volée. L’homme, dont les facultés étaient vraisemblablement affaiblies, a ignoré les agents qui lui ont ordonné de sortir de la Jeep et a commencé à avancer au volant du véhicule, forçant l’un des agents de s’écarter de son chemin. L’agent s’est retrouvé coincé dans un petit espace entre une voiture de patrouille et la Jeep en marche, craignant ’de se faire écraser. Il a donc tiré un coup de feu, atteignant l’homme à l’avant-bras gauche.

11 mars 2024

L’UES conclut une enquête sur les blessures graves qu’un chien policier a infligées à un homme lors de son arrestation à London

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de London a commis une infraction criminelle en lien avec les blessures graves qu’un homme de 55 ans a subies après avoir été mordu par un chien policier. Le 18 novembre 2023, des agents ont été appelés à se rendre sur le site d’Hydro One, situé sur la rue Power, pour donner suite à une introduction par effraction en cours.

8 mars 2024

L’UES enquête sur la mort d’un homme et les blessures graves subies par un passant lors d’un échange de coups de feu impliquant des agents de la Police provinciale de l’Ontario dans le district de Timiskaming

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur la mort d’un homme de 26 ans et les blessures graves qu’un passant de 76 ans a subies à la suite d’un échange de coups de feu impliquant plusieurs agents de la Police provinciale de l’Ontario. L’incident est survenu la nuit dernière dans le nord-est de la province. 

8 mars 2024

L’UES conclut une enquête sur les blessures graves d’un homme qui fuyait à vélo d’un agent du service de police de Halton à Oakville

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police régional de Halton a commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation d’un homme de 39 ans à Oakville. Le 10 novembre 2023, l’agent a tenté d’arrêter l’homme pour introduction par effraction.

8 mars 2024

L’UES met fin à une enquête sur la surdose de drogue dont un homme aurait été victime à Windsor

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la surdose de drogue dont aurait été victime un homme de 58 ans. L’homme avait été appréhendé par des agents du service de police de Windsor en novembre dernier.

7 mars 2024

L’UES conclut une enquête sur la blessure qu’un homme a subie au cours de son arrestation à l’Hôpital Civic de Brampton

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police régional de Peel a commis une infraction criminelle en lien avec la fracture du nez qu’un homme de 60 ans a subie au cours de son arrestation à Brampton. Le 7 novembre 2023, l’agent est intervenu pour aider les gardiens de sécurité de l’Hôpital Civic de Brampton, car l’homme se comportait de manière turbulente et violente. L’homme a mordu l’agent qui lui a alors donné un coup de genou. L’homme a continué à se débattre et l’agent lui a de nouveau donné un coup de genou avant de le menotter.

6 mars 2024

L’UES conclut une enquête sur la blessure qu’a subie un homme au cours de son arrestation à Niagara Falls

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police régional de Niagara a commis une infraction criminelle en lien avec la blessure grave qu’a subi un homme de 37 ans à Niagara Falls. Le 15 novembre 2023, des agents du service de police régional de Niagara ont aidé les agents du service de police régional de York à arrêter un homme pour un homicide commis à Aurora en juin dernier. 

6 mars 2024

L’UES enquête sur un incident au cours duquel un agent a déchargé une arme à létalité atténuée sur un homme à Thunder Bay

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province enquête sur un incident survenu vendredi dernier et au cours duquel un agent du service de police de Thunder Bay a déchargé une arme à létalité atténuée sur un homme de 43 ans. Ce dernier n’a pas été blessé.

5 mars 2024

L’UES conclut une enquête sur la mort d’un homme à la suite d’une morsure de chien de police à Midland

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent de la Police provinciale de l’Ontario a commis une infraction criminelle en lien avec la mort d’un homme de 45 ans en novembre dernier.
L’UES a été informée de la mort de l’homme et de son lien possible avec une morsure de chien de police survenue au cours de son arrestation en octobre 2023.

5 mars 2024

Fin de l’enquête sur la blessure grave d’un homme à la suite d’une chute dans un motel à Dryden

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent de la Police provinciale de l’Ontario a commis une infraction criminelle en lien avec les fractures aux pieds qu’a subies un homme de 32 ans alors qu’il tentait de fuir la police en novembre dernier à Dryden.

2 mars 2024

Mort par balle d’un homme : l’UES enquête sur un incident survenu à Oakville impliquant des agents du service de police de Halton

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province mène une enquête à la suite d’un incident survenu tôt ce matin dans une résidence d’Oakville. Au cours de l’affaire, deux agents du service de police régional de Halton ont déchargé leur arme sur un homme qui a perdu la vie.

1 mars 2024

L’UES conclut une enquête sur la blessure grave qu’a subie un homme sous la garde du service de police de Toronto

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire que des agents du service de police de Toronto ont commis une infraction criminelle en lien avec les blessures graves qu’a subies un homme de 36 ans alors qu’il était sous garde.

1 mars 2024

L’UES conclut une enquête sur des agents de la Police provinciale de l’Ontario qui ont tiré sur un homme à Ohsweken

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire que trois agents de la Police provinciale de l’Ontario ont commis une infraction criminelle en tirant sur un homme de 40 ans en novembre dernier.
L’homme avait déchargé une arme sur des agents du Service de police des Six Nations et de la Police provinciale de l’Ontario.

1 mars 2024

Conclusion d’une enquête sur une collision qui a blessé deux personnes en fuite à Saugeen Shores

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Saugeen Shores a commis une infraction criminelle en rapport avec les blessures graves qu’ont subies deux personnes après que leur voiture a percuté un arbre en novembre dernier. Comme leur véhicule avait été poursuivi par un agent quelques instants avant la collision, l’UES en a été informée et a ouvert une enquête.  

1 mars 2024

L’UES conclut une enquête sur les blessures qu’un homme a subies au cours de son arrestation à London

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de London a commis une infraction criminelle en lien avec la blessure grave qu’a subi un homme de 32 ans au cours de son arrestation.

Février

29 février 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation d’un homme à Brampton

Dans la soirée du 31 octobre 2023, des agents du service de police régional de Peel ont été dépêchés à une adresse à Brampton pour donner suite à un appel d’un locataire qui leur avait signalé qu’un autre locataire avait menacé de brûler la propriété et brandi un couteau en sa direction à cause d’un différend concernant le loyer. Au cours de l’arrestation par les agents, la personne d’intérêt de 25 ans a subi une fracture du nez. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

27 février 2024

L’UES enquête sur la mort d’un homme à Toronto

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province mène une enquête sur les circonstances entourant la mort d’un homme de 40 ans, survenue tôt ce matin à Toronto.

26 février 2024

L’UES met fin à une enquête sur l’arrestation d’un homme à London

Le 29 octobre 2023, tôt dans la matinée, des agents du service de police de London ont été dépêchés dans un restaurant de London pour donner suite à un appel du personnel qui leur avait signalé qu’un homme avait brandi un couteau en direction du personnel de sécurité. Les agents ont trouvé l’homme de 22 ans, et une lutte s’est engagée lorsque les agents ont tenté de l’arrêter. L’homme a finalement été menotté. À l’hôpital, le plaignant a reçu un diagnostic de fracture du bras gauche. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

23 février 2024

L’UES conclut une enquête sur les blessures qu’une femme s’est infligées à Peterborough

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Peterborough a commis une infraction criminelle en lien avec les blessures qu’une femme de 25 ans s’est infligées. L’UES a mené une enquête, car il semblerait qu’elle parlait avec un agent au moment de l’incident survenu le 27 octobre 2023. M. Martino a conclu que la rapidité avec laquelle l’agent avait agi a sauvé la vie de la femme. L’agent s’est en effet rendu à l’appartement de cette dernière, a coupé la corde qu’elle avait utilisée pour se pendre, puis a placé la femme au sol et lui a prodigué les premiers soins.  

23 février 2024

Fin de l’enquête sur l’arrestation d’un homme à Pickering par des agents du service de police régional de York

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire que des agents du service de police régional de York ont commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation d’un homme de 35 ans et la fracture d’une côte qu’il a subie. L’incident est survenu à Pickering.

23 février 2024

Fin de l’enquête sur un homme grièvement blessé au cours de son arrestation par des agents du service de police de London

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire que trois agents du service de police de London ont commis une infraction criminelle en lien avec la fracture du poignet qu’un homme de 39 ans a subie au cours de son arrestation en octobre dernier.

23 février 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation et la fracture des côtes d’un homme à Cambridge

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police régional de Waterloo a commis une infraction criminelle en rapport avec la fracture des côtes qu’un homme de 31 ans a subie à Cambridge. Le 23 juin 2023, des agents de police ont tenté d’arrêter l’homme après avoir reçu un rapport concernant une introduction par effraction survenue dans une résidence. Comme l’homme a résisté à son arrestation, les agents l’ont mis au sol, où il a reçu des coups et des décharges d’une arme à impulsion. M. Martino a reconnu que l’homme avait probablement été blessé lors de son arrestation, mais il n’était pas raisonnablement convaincu que ces blessures étaient attribuables à une conduite illégale de la part des agents.

23 février 2024

L’UES conclut une enquête sur des agents du service de police de London à la suite de la chute d’un homme qui a subi de graves blessures

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire que trois agents du service de police de London ont commis une infraction criminelle en lien avec les blessures graves qu’un homme de 21 ans a subies à la suite d’une chute en octobre dernier. L’UES a ouvert une enquête puisque des policiers se trouvaient sur les lieux et tentaient d’empêcher l’homme de tomber de la corniche d’un hôtel.

22 février 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation d’un homme et les blessures qu’il a subies à Hamilton

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police Hamilton a commis une infraction criminelle en rapport avec la fracture de l’os orbital qu’un homme de 49 ans a subie au cours de son arrestation survenue en octobre dernier.

22 février 2024

L’UES enquête sur un incident survenu dans le Grand Sudbury et au cours duquel un policier a déchargé son arme

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province mène une enquête sur les circonstances entourant les blessures graves qu’un homme de 40 ans a subies hier dans le Grand Sudbury.

20 février 2024

L’UES enquête sur une fusillade mortelle impliquant la police à Kitchener

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province mène une enquête sur les circonstances entourant la mort d’un homme de 31 ans survenue hier soir à Kitchener.

20 février 2024

L’UES conclut une enquête sur un agent de la Police provinciale de l’Ontario qui a déchargé son arme à feu sur un véhicule fonçant vers lui à Caledon

Dans la matinée du 23 octobre 2023, deux agents de la Police provinciale de l’Ontario se sont rendus sur Tundra Road à Caledon pour enquêter sur une Jeep suspecte garée sur la chaussée. Les agents ont vérifié la Jeep et ont appris qu’elle avait été volée. Ils ont donc attiré l’attention des hommes qui se trouvaient à l’intérieur du véhicule, puis son conducteur a foncé sur l’un d’eux et l’a happé. Lorsque la Jeep s’est dirigée vers l’autre agent, ce dernier a déchargé son arme à feu sur le véhicule. Personne n’a été blessé à la suite du tir. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a estimé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agent avait commis une infraction criminelle en se servant de son arme à feu.

16 février 2024

L’UES conclut une enquête sur une fusillade mortelle impliquant la police à St. Catharines

Le 23 octobre 2023, des agents du service de police régional de Niagara ont été dépêchés dans une maison de St. Catharines en raison d’une querelle de ménage. Un homme de 48 ans avait attaqué un membre de sa famille avec un couteau. Peu après l’arrivée des agents, l’homme a foncé sur eux en brandissant un couteau. Il a été prié de montrer ses mains avant que deux des agents ne tirent une rafale de coups de feu. L’homme a succombé à ses blessures à l’hôpital. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les deux agents qui ont déchargé leur arme avaient commis une infraction criminelle en lien avec la mort de l’homme. 

16 février 2024

Aucune accusation en lien avec l’arrestation d’un homme à Toronto

Dans la soirée du 21 octobre 2023, des agents du service de police de Toronto (SPT) ont été dépêchés dans un immeuble de Toronto Community Housing (TCH) pour prêter main-forte à un membre du personnel de l’organisme et à un agent des infractions provinciales qui venaient d’arrêter un homme de 33 ans. Lorsque l’homme a continué à résister à son arrestation, puis a donné un coup de pied en arrière avec sa jambe, l’un des agents du SPT a mis l’homme à terre, son côté droit heurtant le sol. L’homme a été transporté à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fracture du nez et de la mâchoire du côté droit. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de l’homme.

16 février 2024

Aucune accusation contre des agents en lien avec l’arrestation d’une femme à London

Dans la matinée du 23 octobre 2023, deux agents du service de police de London patrouillaient à bord de leur véhicule lorsqu’ils ont croisé une femme qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt. Tout en la suivant, les agents ont autorisé la femme de 34 ans à rentrer chez elle pour y déposer son vélo. Ils se sont ensuite garés devant son domicile et l’ont escortée jusqu’à leur voiture de patrouille. C’est à ce moment-là qu’une bagarre a éclaté entre les agents et la femme qui a finalement été menottée. À la suite de son arrestation, la femme a été transportée à l’hôpital où elle a reçu un diagnostic de fracture d’un doigt de la main gauche. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de la femme.

16 février 2024

L’UES conclut une enquête sur un incident survenu dans le garage du Détachement de la Police provinciale de l’Ontario à Nottawasaga

Dans la soirée du 21 octobre 2023, un homme de 36 ans prenait place sur le siège arrière d’un véhicule de police stationné dans le garage du Détachement de la Police provinciale de l’Ontario à Nottawasaga. L’homme avait été placé dans une cellule à la suite de son arrestation et était maintenant transporté à l’hôpital pour qu’on lui administre des médicaments. Lorsque les agents ont remarqué que l’homme avait réussi à placer ses bras menottés devant lui, ils lui ont demandé de les remettre derrière son dos. À un moment donné, un agent a fermé la portière du véhicule frappant ainsi l’homme à la tête. Plus tard, l’homme a reçu un diagnostic de commotion cérébrale. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a estimé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en rapport avec la blessure de l’homme.

16 février 2024

L’UES conclut une enquête sur un incident survenu à Collingwood et au cours duquel un homme a chuté d’un toit

Dans la soirée du 15 octobre 2023, des agents de la Police provinciale de l’Ontario ont été dépêchés dans une résidence de Collingwood à la suite d’un appel au 9-1-1 concernant une querelle de ménage. À l’arrivée des agents, un homme et une femme se trouvaient sur la pelouse avant de la résidence. En voyant les agents, l’homme de 38 ans est entré à l’intérieur. À un moment donné, il s’est rendu au deuxième étage, a ouvert une fenêtre orientée vers l’ouest et a grimpé sur le toit en pente d’un porche. Il a cependant glissé et il est tombé au sol, se fracturant ainsi la cheville gauche. L’homme a été transporté à l’hôpital pour y être soigné. Comme des agents de la Police provinciale de l’Ontario étaient présents sur les lieux au moment de la chute de l’homme, l’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été informée de l’incident et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en rapport avec la blessure de l’homme.

16 février 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation d’un homme par des agents du service de police de Toronto

Dans la matinée du 23 octobre 2023, des agents du service de police de Toronto ont été dépêchés dans une résidence de Toronto pour enquêter sur un homme de 62 ans qui, plus tôt dans la journée, avait menacé avec un couteau un agent chargé de faire appliquer les règlements municipaux. Lorsque des agents se sont adressés à l’homme depuis le trottoir, ce dernier est sorti de la maison, muni d’un couteau, et s’est dirigé vers les agents qui lui ont demandé à plusieurs reprises de le lâcher en tentant de désamorcer la situation. Cependant, l’homme s’est mis à courir vers l’un des agents. Par conséquent, plusieurs d’entre eux ont déchargé leur arme à impulsions sur lui. L’homme a finalement été appréhendé. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire qu’un agent avait commis une infraction criminelle en rapport avec l’arrestation de l’homme et la fracture de sa clavicule gauche.

15 février 2024

L’UES conclut une enquête sur une fusillade impliquant la police à Seaforth

Le 18 octobre 2023, un homme de 35 ans et une femme de 34 ans ont été blessés par balle lors d’une fusillade impliquant la police à l’extérieur d’une résidence située à Seaforth. L’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été informée de l’incident et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y a pas de motifs raisonnables de croire que l’agent ayant déchargé son arme a commis une infraction criminelle en lien avec les blessures que les deux personnes ont subies.

15 février 2024

L’UES met fin à une enquête sur un échange entre un homme et des agents spéciaux à Niagara Falls

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure grave qu’un homme de 27 ans a subie en janvier à Niagara.

15 février 2024

L’UES porte des accusations contre des agents du service de police de Toronto relativement à la décharge d’armes à feu

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a des motifs raisonnables de croire que deux agents du service de police de Toronto (SPT) ont commis des infractions criminelles en lien avec une fusillade survenue en juin 2023.

14 février 2024

L’UES cherche des témoins d’une arrestation survenue au casino Woodbine le 8 janvier 2024

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province mène une enquête sur un incident au cours duquel un homme de 42 ans a subi des blessures graves. Le 8 janvier 2024, tôt dans la matinée, des agents du service de police régional de Peel ont arrêté l’homme près du casino Woodbine, à Etobicoke. Des images captées avec des caméras de surveillance ont permis de constater que des personnes se trouvaient sur les lieux au moment de l’incident et qu’elles auraient filmé ce qui s’est passé à l’aide de leur téléphone cellulaire. L’UES demande donc à tout témoin de l’incident de se manifester.

13 février 2024

L’UES conclut une enquête sur une collision entre un véhicule de police et un véhicule civil à Pickering

Le 17 octobre 2023, un homme de 20 ans et un homme de 27 ans ont été grièvement blessés dans une collision de véhicules à moteur à Pickering. Comme une voiture du service de police régional de Durham était impliquée dans la collision, l’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été informée de l’incident et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agent avait commis une infraction criminelle en lien avec la collision.

12 février 2024

L’UES conclut une enquête sur une collision mortelle survenue à Windsor

Le 15 octobre 2023, un jeune homme de 17 ans et un autre de 19 ans ont perdu la vie à la suite d’une collision. Une femme de 48 ans et un jeune homme de 17 ans ont, quant à eux, été grièvement blessés. Comme des agents du service de police de Windsor avaient brièvement tenté d’arrêter l’un des véhicules impliqués dans la collision avant que celle-ci ne se produise, l’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été informée de l’incident et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec la collision.

10 février 2024

L’UES enquête sur un incident survenu dans le comté de Northumberland et au cours duquel un agent de la Police provinciale de l’Ontario a déchargé son arme sur un homme

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province mène une enquête à la suite de l’intervention d’un agent de la Police provinciale de l’Ontario qui a blessé par balle un homme de 28 ans tôt ce matin dans une résidence du secteur de Colborne.

9 février 2024

L’UES conclut une enquête sur la blessure qu’une femme a subie dans une collision avec un véhicule du service de police de Toronto

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Toronto a commis une infraction criminelle en rapport avec la fracture du poignet qu’une femme de 40 ans a subie dans une collision avec un véhicule de police. Le 14 octobre 2023, l’agent se serait dirigé vers les lieux d’un incident, avec ses gyrophares et sa sirène activés, lorsqu’il a franchi un feu rouge à l’intersection de Markham Road et de l’avenue Eglinton Est et a percuté un véhicule utilitaire sport (VUS).

9 février 2024

L’UES conclut son enquête sur le propriétaire d’une bicyclette électrique ayant été blessé après avoir fui un agent du service de police de Toronto

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Toronto a commis une infraction criminelle en rapport avec les blessures graves qu’un homme de 27 ans a subies. Le 11 octobre 2023, l’agent, qui circulait sur une moto de police, a poursuivi l’homme qui roulait sans casque sur une bicyclette électrique. Ce dernier s’est enfui et a brûlé un feu rouge à l’intersection de l’avenue Islington et de la rue Judson. Ce faisant, l’homme a été happé par un véhicule. Il a ensuite été transporté à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fractures de la jambe et de la cheville gauches ainsi que de la colonne vertébrale.

9 février 2024

L’UES conclut une enquête sur un garçon de 14 ans qui a été happé mortellement par une voiture à Vaughan

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police régional de York a commis une infraction criminelle en rapport avec la mort d’un garçon de 14 ans survenue en octobre dernier à Vaughan.
Le garçon est mort le 18 octobre 2023 à l’hôpital après avoir été happé par une voiture sur la rue Jane le 13 octobre 2023. L’UES a été informée de l’incident et a ouvert une enquête, car le jeune était poursuivi par un agent lorsqu’il s’est engagé sur la chaussée avant d’être frappé par un véhicule près du parc d’attractions Canada’s Wonderland.

8 février 2024

L’UES conclut une enquête sur un homme qui a subi une lésion cérébrale dans une cellule à Timmins

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Timmins a commis une infraction criminelle en lien avec la blessure grave qu’a subie un homme de 48 ans. Le 10 octobre 2023, l’homme a été arrêté pour voies de fait dans une résidence située dans le secteur de Father Costello Drive. L’homme, qui a tenu des propos suicidaires durant le trajet vers le poste de police, a été placé dans une cellule. Quelques minutes plus tard, il a tenté de se pendre avec un T-shirt. Un agent est donc venu le voir et lui a demandé d’arrêter. Plus tard, l’homme a tenté de se blesser une seconde fois. En voyant l’homme, l’agent lui est venu en aide. On a fait appel à des ambulanciers paramédicaux qui ont transporté l’homme à l’hôpital où il a été soigné pour une lésion cérébrale.

7 février 2024

L’UES conclut une enquête sur un incident au cours duquel un homme a été éjecté d’une voiture volée à London

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête après avoir établi qu’un homme de 29 ans n’avait pas subi de blessures graves en novembre dernier.

5 février 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation d’une femme armée d’un couteau à Mississauga

Dans l’après-midi du 7 octobre 2023, des agents du service de police régional de Toronto ont été dépêchés dans un secteur de Mississauga pour mener une enquête sur une agression au couteau. Peu après l’arrivée des agents sur les lieux, la personne d’intérêt, soit une femme de 45 ans, s’est dirigée vers eux, armée d’un couteau. Les agents l’ont imploré de lâcher son couteau, mais en vain. L’un des agents a donc déchargé son arme à impulsions sur la femme, mais sans succès. Lorsque la femme a finalement commencé à s’éloigner des agents, un autre agent a, à son tour, déchargé son arme à impulsions sur la femme, qui est tombée en arrière et s’est cogné la tête sur le trottoir. Cette dernière a été arrêtée puis transportée à l’hôpital, où elle a reçu un diagnostic de fracture du poignet gauche et d’hémorragie cérébrale. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de la femme.

5 février 2024

L’UES enquête sur une collision entre un véhicule de police et un cycliste grièvement blessé à Toronto

L’Unité des enquêtes spéciales de la province (UES) mène une enquête sur les circonstances d’une collision survenue hier soir à Toronto entre un véhicule de police et un cycliste de 32 ans.

2 février 2024

Aucune accusation contre des agents en lien avec une arrestation à Guelph

Le 6 octobre 2023, un homme de 38 ans a été grièvement blessé au cours de son arrestation par des agents du service de police de Guelph. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de l’homme.

2 février 2024

L’UES met fin à une enquête à Waterford faute de blessures graves

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur l’arrestation d’un homme de 49 ans à Waterford en juin dernier. Le 16 novembre 2023, la Police provinciale de l’Ontario avait informé l’UES de l’affaire, après avoir appris que l’homme avait déposé une plainte.

1 février 2024

L’UES conclut une enquête sur une collision survenue à Simcoe

Le 4 octobre 2023, un homme de 71 ans a été grièvement blessé dans une collision automobile, survenue à Simcoe. Comme le véhicule qu’il conduisait avait été percuté par un autre véhicule qui fuyait les lieux d’une interception routière de la Police provinciale de l’Ontario, l’UES a été informée de l’affaire et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire qu’un agent avait commis une infraction criminelle en lien avec l’incident.

1 février 2024

L’UES enquête sur la décharge d’une arme à létalité atténuée par un agent du service de police de Peel sur un homme à Mississauga

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province mène une enquête sur les circonstances entourant la décharge, par un agent du service de police de régional de Peel, d’une arme à létalité atténuée sur un homme de 39 ans. L’incident a eu lieu mardi dernier à Mississauga.

1 février 2024

L’UES enquête sur la mort d’un homme à Peterborough

L’Unité des enquêtes spéciales de la province (UES) enquête sur les circonstances entourant la mort d’un homme de 46 ans à Peterborough hier soir.

Janvier

31 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur une arrestation effectuée à Toronto

Le 27 août 2023, un homme de 33 ans était en plein épisode psychotique lorsqu’il s’est approché d’un agent du service de police de Toronto qui se trouvait dans le secteur. L’agent, qui avait affaire à un automobiliste qu’il venait d’arrêter, a dit à l’homme qu’il l’aiderait dès qu’il en aurait fini avec l’automobiliste. Lorsque l’agent a enfin tourné son attention vers l’homme, celui-ci a foncé dans sa direction. L’agent s’est donc emparé de l’homme et lui a passé les menottes. Lorsque l’homme s’est mis à donner un coup de pied dans la jambe de l’agent, ce dernier l’a forcé à se mettre au sol. L’homme a subi plusieurs fractures faciales. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agent avait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et les blessures de l’homme.

30 janvier 2024

Aucune accusation en lien avec un incident au cours duquel plusieurs véhicules de police ont percuté un véhicule volé

Le 2 octobre 2023, un homme de 22 ans a subi une fracture de la clavicule droite à la suite d’une collision automobile à Mississauga. Comme le véhicule qu’il conduisait avait été percuté par des véhicules du service de police régional de Peel, l’UES a été informée de l’incident et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec la blessure de l’homme.

30 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur la décharge d’une arme à feu par un agent à Brampton

Dans la soirée du 6 octobre 2023, deux agents du service de police régional de Peel effectuaient une patrouille à Brampton lorsqu’ils sont tombés sur un véhicule qui avait été signalé comme volé. Lorsque les agents ont interpellé un homme qui était sorti du véhicule, celui ci s’est enfui. Les agents se sont alors lancés à sa poursuite à pied. L’un des agents a plaqué l’homme au sol et s’est ensuite débattu pour le mettre en état d’arrestation. L’homme a résisté à son arrestation, mordant l’agent à plusieurs reprises. Au cours de cette dispute au sol, l’arme à feu de l’agent s’est déchargée et la balle a heurté la chaussée. L’autre agent a tiré à plusieurs reprises sur l’homme avec son arme à impulsions, puis il a pu lui passer les menottes. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agent avait commis une infraction criminelle en lien avec la décharge de l’arme à feu.

29 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur les fractures qu’a subies un homme à la suite de son arrestation par des agents du service de police de Toronto

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire que deux agents du service de police de Toronto ont commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation d’un homme de 28 ans et les blessures graves qu’il a subies.
Le 26 mai 2023, des agents cherchaient à arrêter l’homme dans le secteur des rues Elm et Elizabeth pour introduction par effraction. Comme l’homme a tenté de se libérer des agents, il a été plaqué au sol. Plus tard, il a reçu un diagnostic de fracture de la mâchoire, de fracture du nez ainsi que d’autres blessures.

29 janvier 2024

Fin de l’enquête sur la mort d’un piéton heurté par un véhicule qui fuyait la police à Ottawa

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du Service de police d’Ottawa a commis une infraction criminelle en lien avec la mort d’un homme de 46 ans survenue en avril dernier à Ottawa.

29 janvier 2024

Mort d’un homme dans une collision à Burlington : l’UES mène une enquête car le conducteur fuyait la police

L’Unité des enquêtes spéciales de la province (UES) mène une enquête sur la mort d’un homme de 26 ans dans une collision impliquant un camion qui fuyait des agents du service de police régional de Halton. L’incident a eu lieu tôt ce matin à Burlington.

26 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur la fracture du nez qu’un homme de 17 ans a subie au cours de son arrestation à Richmond Hill

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police régional de York a commis une infraction criminelle en lien avec la blessure grave qu’un homme de 17 ans a subie. Le 29 septembre 2023, des agents se sont rendus à une résidence pour exécuter un mandat de perquisition dans le cadre d’une enquête sur un vol de véhicule. Juste avant d’être arrêté, l’homme s’est fait casser le nez pendant une empoignade avec les agents.

25 janvier 2024

L’UES met fin à une enquête sur les blessures qu’un homme s’est infligées à Bracebridge

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur les blessures qu’un homme de 35 ans s’est infligées.

24 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur la fracture du nez qu’un homme a subie au cours de son arrestation à St. Thomas

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de St. Thomas a commis une infraction criminelle en lien avec la blessure grave qu’un homme de 51 ans a subie au cours de son arrestation. 

24 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur la surdose d’un homme qui était sous la garde du service de police de Niagara

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police régional de Niagara a commis une infraction criminelle en lien avec un homme de 36 ans qui a sombré dans une détresse médicale alors qu’il se trouvait dans une cellule à Niagara Falls. Le 28 septembre 2023, des agents ont arrêté l’homme en vertu d’un mandat lié à des accusations d’introduction par effraction. Environ 30 minutes après avoir été placé dans une cellule, l’homme a été retrouvé inanimé. Des ambulanciers paramédicaux ont été appelés et une dose de naloxone a été administrée à l’homme. Ce dernier a été transporté à l’hôpital où l’on a découvert que de la drogue était cachée dans son rectum. M. Martino a supposé que si l’homme avait été fouillé à nu, les drogues auraient pu être trouvées, mais il ne pense pas que la décision des agents de ne pas procéder à une fouille ait été déraisonnable étant donné que l’homme n’avait pas été arrêté en lien avec des accusations de trafic de drogue et qu’il avait nié en avoir consommé.

23 janvier 2024

L’UES conclut son enquête sur la mort d’un homme de 88 ans à Mississauga

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police régional de Peel a commis une infraction criminelle en lien avec la mort d’un homme âgé à Mississauga.

22 janvier 2024

L’UES met fin à une enquête sur un incident survenu à Brantford, la femme ayant été blessée avant son arrestation par la Police provinciale de l’Ontario

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur l’arrestation d’une femme de 40 ans survenue en décembre dernier à Brantford.

22 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation d’un homme dans un terminus d’autobus à Mississauga

Tôt dans la matinée du 27 septembre 2023, des agents du service de police régional de Peel ont été dépêchés dans un terminus d’autobus à Mississauga à la suite d’un appel au 9-1-1 concernant une personne qui avait été poignardée. À leur arrivée sur les lieux, les agents ont trouvé un homme qui avait effectivement été poignardé. Il était assis dans un autobus qui était immobilisé près d’une plateforme. La victime a confirmé que le responsable de sa blessure était un homme assis sur un banc juste à côté de l’autobus. Ce dernier a été arrêté. Des ambulanciers paramédicaux l’ont transporté à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fracture du nez. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a estimé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle relativement à l’arrestation de l’homme et aux blessures qu’il a subies.

19 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur la mort d’un homme à la suite d’une collision survenue à Guelph

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire que deux agents du service de police de Guelph ont commis une infraction criminelle en lien avec la mort d’un homme de 43 ans en septembre dernier. 

19 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur l’arrestation d’un homme dans une banque à Brampton

Dans l’après-midi du 21 septembre 2023, un agent du service de police régional de Peel est arrivé dans une succursale de la Banque Scotia à Brampton. Un employé de la succursale avait communiqué avec la police pour signaler qu’un homme tentait d’accéder à des fonds en utilisant de fausses pièces d’identité. L’agent est entré dans la banque, a appréhendé l’homme et l’a escorté à l’extérieur jusqu’au véhicule de police où il avait l’intention de lui passer les menottes. Alors qu’il faisait face au côté passager du véhicule et que sa main gauche avait déjà été menottée, l’homme a commencé à résister à son arrestation. Une interaction a eu lieu et l’homme a finalement été menotté dans le dos. L’homme de 26 ans a ensuite été libéré sur place. Il s’est ensuite rendu à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fracture de la jambe. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a déterminé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agent avait commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation et la blessure de l’homme.

19 janvier 2024

L’UES met fin à une enquête sur la blessure au poignet qu’une femme aurait subie à Kingston

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure au poignet qu’une femme de 19 ans aurait subie en septembre dernier.

19 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur un incident survenu à London

Tôt dans la matinée du 11 septembre 2023, des agents du service de police de London se sont rendus à la résidence d’un homme de 37 ans pour le mettre en garde contre une utilisation abusive du système d’appel d’urgence 9-1-1. Un agent a discuté avec l’homme à côté de la porte d’entrée de l’immeuble et l’a averti qu’il serait arrêté pour méfait s’il continuait à faire des appels au 9-1-1. Un autre agent s’est approché de l’homme et ils se sont serré la main. À ce moment-là, l’agent a de nouveau averti l’homme et lui a demandé s’il avait bien compris ce qu’on lui demandait.  L’homme a répondu par l’affirmative, puis ils ont cessé de se serrer la main. Les policiers ont quitté les lieux et l’homme est rentré dans son appartement. Sentant une douleur à la main droite, l’homme s’est rendu à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de fracture de l’articulation de l’auriculaire droit. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a estimé qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que l’agent avait commis une infraction criminelle en lien avec la blessure de l’homme.

18 janvier 2024

L’UES met fin à une enquête sur un incident survenu à Toronto

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur une interaction entre un homme et des agents du service de police de Toronto en septembre dernier.

17 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur une lutte entre un homme et un agent à Richmond Hill

Le 19 septembre 2023, un homme de 21 ans a été grièvement blessé au cours d’une lutte avec un agent du service de police régional de York. Cet agent était l’un de ceux qui avaient été dépêchés dans une résidence de Richmond Hill pour donner suite à un appel concernant une querelle de ménage. L’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été informée de l’incident et a ouvert une enquête. Après avoir évalué les éléments de preuve, le directeur de l’UES, Joseph Martino, a conclu qu’il n’y avait pas de motifs raisonnables de croire que les agents avaient commis une infraction criminelle en lien avec la blessure de l’homme.

17 janvier 2024

L’UES met fin à une enquête sur une collision survenue à Glen Robertson

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur une collision impliquant une voiture de police et deux véhicules civils. L’incident est survenu en septembre dernier à Glen Robertson.

15 janvier 2024

L’UES enquête sur la blessure grave qu’un homme a subie au cours d’une collision survenue à Mississauga

L’Unité des enquêtes spéciales de la province (UES) enquête sur la blessure grave qu’un homme de 18 ans a subie au cours d’une collision survenue alors qu’il fuyait un agent du service de police régional de Peel. L’incident a eu lieu ce matin à Mississauga.

13 janvier 2024

L’UES enquête sur la mort d’un homme à North Bay

L’Unité des enquêtes spéciales de la province (UES) enquête sur les circonstances entourant la mort d’un homme de 42 ans. L’incident est survenu hier à North Bay.

13 janvier 2024

L’UES enquête sur un incident au cours duquel une femme a été happée par un véhicule du service de police de Peel à Brampton

12 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur un incident au cours duquel un homme a été blessé et arrêté à l’Hôpital de South Huron

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire que trois agents de la Police provinciale de l’Ontario ont commis une infraction criminelle en lien avec l’arrestation d’un homme de 41 ans. L’incident est survenu dans le comté de Huron en septembre dernier. 

12 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur la crise médicale qu’un homme a subie pendant qu’il était sous la garde de la police à l’Hôpital de Sault-Sainte-Marie

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent de la Police provinciale de l’Ontario ou qu’un agent du service de police de Sault Ste. Marie a commis une infraction criminelle en lien avec une crise médicale qu’un homme de 29 ans a subie pendant qu’il était sous la garde de la police. L’incident est survenu en septembre dernier. 

12 janvier 2024

L’UES mène une enquête sur la décharge d’une arme à feu par un agent de police à Brantford

L’Unité des enquêtes spéciales de la province (UES) mène une enquête sur les circonstances entourant la décharge d’une arme à feu par un agent de police. L’incident a eu lieu ce matin à Brantford.

11 janvier 2024

Mise à jour : enquête sur la mort d’une femme à Thunder Bay

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) poursuit son enquête sur la mort d’une femme de 21 ans survenue dans une résidence de Thunder Bay le samedi 30 décembre 2023.

11 janvier 2024

L’UES met fin à une enquête sur l’affaissement pulmonaire d’un homme arrêté à St. Catharines

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur l’affaissement pulmonaire d’un homme qui avait été arrêté par des agents du service de police régional de Niagara. L’incident a eu lieu en septembre dernier à St. Catharines.

10 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur la chute de quatre étages qu’un homme a faite à St. Catharines

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police régional de Niagara a commis une infraction criminelle en lien avec les fractures et la lésion cérébrale qu’un homme de 33 ans a subies en tombant d’un immeuble de quatre étages. L’incident a eu lieu en septembre dernier à St. Catharines.

10 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur la mort d’un homme à Ottawa

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du Service de police d’Ottawa a commis une infraction criminelle en lien avec la mort d’un homme de 41 ans survenue en septembre dernier à Ottawa.

9 janvier 2024

L’UES met fin à une enquête sur la blessure au poignet qu’une femme aurait subie au cours de son arrestation par la Police provinciale de l’Ontario à Orillia

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur la blessure au poignet droit qu’une femme de 27 ans aurait subie au cours de son arrestation par des agents de la Police provinciale de l’Ontario à Orillia.

8 janvier 2024

L’UES cherche des témoins d’une collision entre un véhicule de police et un cycliste à London

L’Unité des enquêtes spéciales de la province (UES) lance un appel à témoins concernant une collision survenue le mois dernier à London entre une voiture du service de police de London (SPL) et un cycliste.

6 janvier 2024

Mise à jour : l’UES poursuit son enquête sur la mort d’une femme à Thunder Bay

L’Unité des enquêtes spéciales de la province (UES) poursuit son enquête sur les circonstances entourant la mort d’une femme de 21 ans survenue le samedi 30 décembre 2023 dans une résidence de Thunder Bay. 

5 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur les fractures des côtes qu’un homme aurait subies au cours de son arrestation à Shelburne

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire que deux agents de la Police provinciale de l’Ontario ont commis une infraction criminelle en lien avec les fractures des côtes qu’un homme de 57 ans a subies en septembre dernier. 

5 janvier 2024

Fin de l’enquête sur la mort d’un homme à l’escarpement de Niagara Falls

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police des parcs du Niagara a commis une infraction criminelle en lien avec la mort d’un homme de 19 ans survenue à l’escarpement de la rivière Niagara à Niagara Falls en septembre dernier. Comme des agents de police avaient brièvement interagi avec l’homme quelques instants avant qu’il ne saute, l’UES a mené une enquête.  

5 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur la blessure qu’une adolescente aurait subie lors de son arrestation à Thunder Bay

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police de Thunder Bay a commis une infraction criminelle en lien avec la fracture de l’avant-bras droit qu’une adolescente de 17 ans a subie.

4 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur les blessures qu’un homme a subies lors d’une arrestation à Brampton

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent du service de police régional de Peel a commis une infraction criminelle en lien avec la fracture qu’un homme de 23 ans a subie au cours de son arrestation survenue à Brampton en septembre dernier.

3 janvier 2024

L’UES enquête sur la mort d’une femme à Thunder Bay

L’Unité des enquêtes spéciales de la province (UES) mène une enquête sur les circonstances entourant la mort d’une femme de 21 ans dans une résidence de Thunder Bay samedi dernier.

3 janvier 2024

L’UES enquête sur la mort d’un homme dans le Grand Sudbury

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de la province mène une enquête sur la mort d’un homme de 46 ans survenue au cours de son arrestation par des agents du service de police du Grand Sudbury. L’incident a eu lieu hier à Chelmsford.

2 janvier 2024

L’UES conclut une enquête sur une collision avec un véhicule de la Police provinciale de l’Ontario survenue sur la terre de la Première Nation chippewa de Saugeen

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, n’a trouvé aucun motif raisonnable de croire qu’un agent de la Police provinciale de l’Ontario a commis une infraction criminelle en lien avec les blessures graves qu’a subies un homme de 42 ans dans une collision entre un VTT volé et une voiture de patrouille. L’incident a eu lieu en septembre dernier sur la terre de la Première Nation chippewa de Saugeen.

2 janvier 2024

L’UES met fin à une enquête sur la chute d’une femme qui fuyait la police du Grand Sudbury

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur les fractures qu’a subies une femme de 24 ans qui tentait d’échapper à la police à Sudbury en août dernier.