Cruiser accidentRunnersCruiser and motorbike
thick blue gradient line

Communiqué de presse

L’UES ferme un dossier concernant un tir d’arme à feu par un agent de police à Mississauga

Numéro du dossier: 19-OFI-114

Mississauga, ON (11 juillet 2019) ---
Le directeur intérimaire de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête portant sur des coups de feu tirés par un agent de la Police régionale de Peel (PRP) à Mississauga, en mai dernier.

Le 25 mai 2019, vers 15 heures, des agents de la PRP se sont rendus sur Marmac Crescent dans le cadre d’une enquête sur un véhicule volé. Alors que les agents étaient présents sur les lieux, un homme est entré dans le véhicule, a démarré et a foncé en direction d’un agent. L’agent a tiré deux coups de feu en direction du véhicule, touchant le pare-brise. La fourgonnette a été retrouvée inoccupée plus tard ce jour-là; elle s’était écrasée contre un véhicule sur Pettigrew Crescent. Il y avait une légère tache de sang humain sur le côté droit du siège du conducteur.  

Le 12 juin 2019, l’UES a publié un communiqué de presse invitant le conducteur de la fourgonnette à contacter l’UES.

Le directeur intérimaire, M. Martino, a déclaré : « L’UES n’a pas été en mesure d’identifier de manière certaine la personne qui conduisait la camionnette au moment des coups de feu. La seule personne d’intérêt, un homme, a parlé à l’UES et dit qu’il n’était pas dans la camionnette au moment de l’incident et qu’il n’avait reçu aucun coup de feu de la police. Une inspection visuelle du haut de son corps n’a révélé aucune blessure compatible avec une blessure par balle. Sur la base de cette enquête préliminaire, qui n’a révélé aucune blessure grave subie un plaignant identifiable, l’UES n’a pas compétence pour poursuivre son enquête, et le dossier est donc clos. >>

L’UES est un organisme indépendant qui enquête sur des rapports d’incidents impliquant des policiers et qui ont causé la mort ou une blessure grave, ou qui comportent des allégations d’agression sexuelle. En vertu de la Loi sur les services policiers, le directeur de l’UES est tenu :

  • de déterminer si un policier a commis un acte criminel lié à l’incident faisant l’objet de l’enquête;
  • compte tenu des éléments de preuve, de déposer une accusation au criminel contre le policier, le cas échéant, ou de fermer le dossier sans déposer un chef d’accusation;
  • de faire rapport des résultats de toute enquête au procureur général.

Read this news release in English.

Monica Hudon, monica.hudon@ontario.ca
SIU Communications/Service des communications, UES
Telephone/No de téléphone: 416-622-2342 or/ou 1-800-787-8529 extension 2342