Cruiser accidentCruiser and motorbikeRunners
thick blue gradient line

Communiqué de presse

Une ancienne agente de la Police régionale de Peel fait face à des accusations en lien avec une fusillade à Mississauga

Numéro du dossier: 20-OFI-109

Mississauga, ON (16 juillet 2020) ---
Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), Joseph Martino, a des motifs raisonnables de croire qu’une ancienne agente de la Police régionale de Peel (PRP) a commis des infractions criminelles en lien avec une fusillade survenue en mai dernier. En conséquence, le directeur Martino a fait porter des accusations contre l’ancienne agente.  

L’enquête de l’UES a révélé que le 10 mai 2020, des agents de la PRP se sont rendus à une résidence du Ledbury Crescent, à Mississauga, en réponse à un appel pour violence familiale. Il y a eu une interaction entre les agents et l’homme, et une agente a fait feu. Chantelle Krupka, une femme de 34 ans, a été touchée. Elle a été transportée à l’hôpital pour y recevoir des soins.

À la suite de l’enquête de l’UES, l’ancienne agente de la PRP, Valerie Briffa, est confrontée aux accusations suivantes en vertu du Code criminel :
  • un chef d’accusation de négligence criminelle causant des lésions corporelles, en contravention de l’article 221;
  • un chef d’accusation d’agression armée, en contravention du paragraphe 267 (a); 
  • Un chef d’accusation d’usage négligeant d’une arme à feu, en contravention du paragraphe 86 (1). 

Mme Briffa a été arrêtée aujourd’hui dans les bureaux de l’UES, puis libérée sur la promesse de comparaître et un engagement lui interdisant de parler à des témoins ou d’être à leur proximité ainsi que d’avoir en sa possession des armes à feu ou d’autres armes. Elle est tenue de comparaître devant la Cour de justice de l’Ontario, au 7755, rue Hurontario, à Brampton, le 4 août 2020. 

L’affaire est maintenant devant les tribunaux. Par respect du droit de l’accusée à un procès équitable, l’UES ne fera aucun autre commentaire sur cette affaire.  

L'UES est un organisme civil qui enquête sur des rapports d'incidents qui impliquent la police et sont à l'origine d'un décès, d'une blessure grave ou d'une allégation d'agression sexuelle. En vertu de la Loi sur les services policiers, le directeur de l'UES est tenu :

  • de déterminer si un agent a commis une infraction criminelle liée à l'incident faisant l'objet de l'enquête;
  • compte tenu des éléments de preuve, de déposer une accusation au criminel contre l'agent, s'il y a lieu, ou de fermer le dossier sans déposer un chef d'accusation;
  • de faire rapport des résultats des enquêtes au procureur général.

Read this news release in English.

Monica Hudon, monica.hudon@ontario.ca
SIU Communications/Service des communications, UES
Telephone/No de téléphone: 416-622-2342 or/ou 1-800-787-8529 extension 2342