RunnersCruiser and motorbikeCruiser accident
thick blue gradient line

Communiqué de presse

L’UES met fin à son enquête sur la chute d’un véhicule dans le lac Érié

Numéro du dossier: 17-POD-154

Mississauga, ON (14 août 2017) ---

Le directeur de l’Unité des enquêtes spéciales a mis fin à une enquête sur un incident au cours duquel un homme de 57 ans a conduit son véhicule dans le lac Érié. Le corps de l’homme a été repêché dans le lac le lendemain.

Une enquête préliminaire a révélé ce qui suit :
  • Dans l’après-midi du vendredi 23 juin 2017, un agent du détachement du comté d’Elgin de la Police provinciale de l’Ontario a commencé à suivre un véhicule d’intérêt qui roulait sur Springfield Road.
  • Lorsque le conducteur du véhicule a jeté un objet par la fenêtre, le policier s’est arrêté pour le ramasser.
  • Pendant ce temps, le véhicule a poursuivi sa route vers le sud, sur Springfield Road, en roulant à vive allure. Il a dépassé une aire de manœuvre, s’est engagé dans un champ puis est tombé d’une falaise dans le lac Érié. 
  • Le policier qui suivait le véhicule est arrivé à la hauteur de l’aire de manœuvre quelques minutes plus tard et a été dirigé vers l’endroit où le véhicule était parti.
  • Le corps de l’homme a été repêché dans le lac le lendemain.
  
Le directeur Tony Loparco a déclaré : « L’homme est mort à la suite de blessures cohérentes avec les effets d’un impact et d’une noyade. Sur la base de l’enquête, il est clair que l’homme a traversé un champ en roulant très vite et a continué sans hésitation, chutant du haut d’une falaise dans le lac Érié. L’agent de police ne se trouvait pas dans les parages lorsque le véhicule de l’homme a plongé dans le lac. Cette enquête a été close parce que rien n’indique que l’agent de police pourrait être responsable du décès de l’homme. »

L’UES est un organisme indépendant qui enquête sur des rapports d’incidents impliquant des policiers et qui ont causé la mort ou une blessure grave, ou qui comportent des allégations d’agression sexuelle. En vertu de la Loi sur les services policiers, le directeur de l’UES est tenu :

  • de déterminer si un policier a commis un acte criminel lié à l’incident faisant l’objet de l’enquête;
  • compte tenu des éléments de preuve, de déposer une accusation au criminel contre le policier, le cas échéant, ou de fermer le dossier sans déposer un chef d’accusation;
  • de faire rapport des résultats de toute enquête au procureur général.

Read this news release in English.

Monica Hudon, monica.hudon@ontario.ca
SIU Communications/Service des communications, UES
Telephone/No de téléphone: 416-622-2342 or/ou 1-800-787-8529 extension 2342