Cruiser accidentRunnersCruiser and motorbike
thick blue gradient line

Communiqué de presse

L’UES met fin à son enquête sur un décès à l’arme blanche à Brampton

Numéro du dossier: 19-OCD-095

Mississauga, ON (30 mai 2019) ---
Le directeur intérimaire de l’Unité des enquêtes spéciales, Joseph Martino, a mis fin à une enquête sur le décès d’un homme, au début du mois, à Brampton.

La nuit du 1er mai 2019, un garçon de 12 ans, blessé, a frappé à la porte d’un voisin pour lui dire que son père et sa mère se battaient.  Le voisin a appelé le 9-1-1 et des agents du Service de police régionale de Peel se sont rendus à la résidence, à Quarry Edge Drive. En pénétrant dans la résidence, les agents ont aperçu un homme de 47 ans, couché par terre, dans la salle de bains du rez-de-chaussée. Il avait des coups de couteau au cou et son corps était arrosé d’essence. Il a été arrêté. Les agents lui ont administré les premiers soins et lorsque l’homme a cessé de respirer, les agents ont tenté des manœuvres de réanimation cardio-respiratoire (RCR). Lorsque les ambulanciers paramédicaux et les pompiers sont arrivés sur les lieux, ils ont pris en charge l’homme. Malgré leurs efforts, l’homme a été prononcé mort sur les lieux.  

Une femme de 41 ans, découverte au deuxième étage de la résidence, a été transportée au Centre Sunnybrook des sciences de la santé, où elle a été prononcée morte.

Le garçon de 12 ans a été transporté à l’hôpital pour soigner ses blessures à l’arme blanche. Sa sœur de 3 ans avait pu sortir de la maison sans être blessée. 
    
Le directeur intérimaire Martino a déclaré : « D’après le dossier établi par les enquêtes préliminaires de l’UES, il est évident qu’aucun policier n’a causé le décès de l’homme ou n’y a contribué. Par conséquent, il est mis fin à l’enquête de l’UES et le dossier est clos. »

L’UES est un organisme indépendant qui enquête sur des rapports d’incidents impliquant des policiers et qui ont causé la mort ou une blessure grave, ou qui comportent des allégations d’agression sexuelle. En vertu de la Loi sur les services policiers, le directeur de l’UES est tenu :

  • de déterminer si un policier a commis un acte criminel lié à l’incident faisant l’objet de l’enquête;
  • compte tenu des éléments de preuve, de déposer une accusation au criminel contre le policier, le cas échéant, ou de fermer le dossier sans déposer un chef d’accusation;
  • de faire rapport des résultats de toute enquête au procureur général.

Read this news release in English.

Monica Hudon, monica.hudon@ontario.ca
SIU Communications/Service des communications, UES
Telephone/No de téléphone: 416-622-2342 or/ou 1-800-787-8529 extension 2342